Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Pape Omar Faye, ancien joueur du FC Thoune: « Je suis gracié, mais je reste un malfaiteur»


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 14 Avril 2016 || 744 Partages

Pape Omar Faye, ancien joueur du FC Thoune: « Je suis gracié, mais je reste un malfaiteur»

Ancien joueur du FC Thoune, Pape Omar Faye est tombé dans l’engrenage des matches truqués. Suspendu à vie par l’ASF, le Sénégalais a été gracié et a retrouvé de l’embauche au Vietnam.

 

Novembre 2009. Au cœur de l’Allemagne, la police de Bochum dévoile le plus grand scandale de matches truqués de l’histoire du football. L’annonce est suivie d’une cascade d’arrestations partout en Europe. Les enquêteurs sonnent aussi à la porte de Pape Omar Faye. Ils savent que le jeune joueur sénégalais du FC Thoune, arrivé en Suisse à 17 ans par une filière parallèle, a participé à des manipulations du championnat de deuxième division suisse. Deux matches, pour un gain de 15.000 euros, versés par des «boss» en Allemagne, à leur profit, mais aussi pour celui de mafieux asiatiques. Pour Pape Omar Faye, c’est la fin.

Licencié par son club, suspendu à vie par l’Association suisse de football, il disparaît au Vietnam, où les autorités du football finissent par le retrouver. La FIFA étend alors sa sanction au niveau mondial. Le joueur, devenu paria, se réfugie chez lui, au Sénégal. La honte, les pensées suicidaires, le sentiment d’avoir «tout foutu en l’air» le hantent. Pape Omar Faye sait que ses coéquipiers et le public ne lui pardonneront pas. Il se cache, rejoint le Vietnam. Puis parle. Il n’a plus rien à perdre, au fond; et le voici détaillant des pratiques en cours dans le monde obscur des manipulations. Un témoignage rare qui intéressera la FIFA comme Interpol. Fin 2014, les autorités du football lui accordent in fine une grâce. Un geste exceptionnel.

Depuis, Pape Omar Faye a renoué avec les terrains. Hors-Jeu et «Le Matin» l’ont retrouvé à Thanh Hoa, ville du centre Vietnam, où la pluie s’invite chaque jour et où l’anglais n’existe que dans les smartphones. Le Sénégalais joue dans le club de la ville, en première division. Un soldat du ballon rond dans une caserne coloniale décrépie, où toute l’équipe loge et mange ensemble. Après cinq ans de galère, Pape Omar Faye marque et fait marquer. Cela suffit à son bonheur, même si le joueur sait que son passé le rattrapera toujours.

Vous revoir sur un terrain tient du miracle. Comment s’est passée votre suspension?

J’ai vécu l’enfer. Car lorsque j’ai été suspendu à vie par l’Association suisse de football, puis par la FIFA, j’ai aussi perdu mon père. Mon monde s’est écroulé en 2009. C’était trop dur pour moi. Je ne pouvais plus jouer au football, ma raison de vivre. On me privait de la seule chose que je sais faire.

Quatre ans et demi de suspension, puis la grâce…

C’était long et difficile. Parfois, j’ai même pensé à me suicider. Mais au fond de moi, je voulais croire je rejouerais au football. Je me suis accroché et j’ai témoigné de ce qui m’est arrivé. Parce que l’on doit parler de la corruption et des matches truqués. Il faut que le monde sache, que les jeunes joueurs des centres de formation soient conscients des dangers. Moi, je n’ai jamais été sensibilisé à ce problème. Peut-être que si cela avait été le cas…

Quel regard les gens portaient sur vous?

Il y avait ceux qui m’aiment et les autres. Eux, ne cessaient de me rappeler que j’avais fait quelque chose de mal.

Est-ce que la grâce permet de tourner la page?

Non. Tu dois te méfier, plus encore qu’avant. Tout le monde veut gagner sa vie facile sur ton dos. On cherche à profiter de toi (ndlr: un club sénégalais a enregistré sa licence à son insu quelques jours après l’annonce de la grâce, puis a exigé plusieurs milliers de dollars pour lui rendre sa liberté). Il y a aussi des gens qui prennent contact par Internet et te font des propositions… mais je ne veux plus entendre parler de ce truc… de corruption. Tu traînes ta faute comme un boulet. Il y a toujours quelqu’un pour mentionner ton erreur. Je suis gracié, mais dans l’esprit de beaucoup, je reste un malfaiteur. Je ne sais pas si j’aurais le courage de revivre tout ça. Si c’était à refaire, je crois que je préférerais mourir.

Durant la période où vous avez participé au trucage, vous étiez aussi l’un des joueurs les plus en vue de Challenge League et plusieurs clubs vous sollicitaient. Pensez-vous avoir raté une belle carrière?

Oui! Et c’est un immense regret. Lorsque je vois la carrière de certains anciens coéquipiers… Je rêvais de jouer en Allemagne, en Angleterre, en équipe nationale, puis plus rien.

Pensiez-vous pouvoir rejouer au niveau professionnel?

Je savais que ce serait difficile, mais j’ai eu de la chance. Quand ma suspension a été étendue au monde entier, je jouais déjà avec Thanh Hoa. J’étais apprécié et jamais le club ne m’a oublié. Je ne suis plus le même joueur. Au niveau physique, je suis peut-être un peu moins performant, mais ça se travaille. Mentalement, par contre, je suis plus fort, beaucoup plus fort. Parce que j’ai enduré trop d’épreuves.

Vous avez signé un contrat de trois ans, votre famille vous a rejoint, vous parlez vietnamien…

Aujourd’hui, ma vie est ici. Mon épouse et mes deux enfants ont pu venir à Thanh Hoa. C’est très important. Je veux rendre au club la confiance qu’il me témoigne. Mais je rêve toujours de revenir en Europe. Pas seulement pour y jouer, mais aussi demander pardon sur les terrains. Ce n’est pas ici au Vietnam que je pourrai réparer mon passé, mais en Europe.

Réparer le passé?

Oui, réparer mon erreur! Je dois le faire. Ou au moins essayer, car il est impossible de faire disparaître la corruption. Ça peut être en continuant à parler des manipulations. J’ai une dette envers le football.

Les justices suisse et sportive vous ont condamné. D’autres membres de l’organisation, par contre, sont passés entre les gouttes…

Dans ce genre d’affaires, ce sont les footballeurs qui paient le plus, mais je ne sais pas comment l’éviter. C’est comme ça. Par rapport à ma faute, j’ai le sentiment d’avoir été trop puni. Surtout lorsque je vois que les manipulateurs ne l’ont pas été, ou peu.

On vous sent amer…

Parce que c’est un peu injuste. C’est vrai que nous sommes impardonnables, mais les manipulateurs restent souvent libres. Le football ne peut pas les sanctionner, ni leur interdire l’accès aux stades. Je rêve aussi d’une interdiction des paris en ligne. Cela permettrait peut-être au football de redevenir comme avant. Il y a trop d’argent dans les paris.

Et aujourd’hui, vous êtes heureux?

Oui, parce que je rejoue au football. J’ai le sentiment de revivre. Maintenant, le quotidien d’un footballeur au Vietnam reste monotone. On habite tous ensemble dans le stade, les camps d’entraînement, on s’entraîne ensemble, on mange ensemble. La journée se termine à 18 h et il y a un couvre-feu (ndlr: les grilles du stade sont fermées) à 21 h 30. Impossible de sortir ou de rentrer. C’est la vie. L’essentiel est que je puisse jouer au football. Je n’en demande pas plus.

 

Lematin.ch


Dakarflash2




1.Posté par samira massage et pose bien-etre le 15/04/2016 03:22
Professionnelle du massage de Bien- Être,
Nous vous proposons nos programmes variés:
Massage doux sensuel
Massage tonifiant relaxant "DOUCEUR ET SENSATIONS d'une extrême douceur rehaussé de passages avec nos mains douces matière soyeuse inimitable propice à la rêverie et menant à une relaxation profonde) . Et aussi ses programmes traditionnels, Californien, Suédois ou Lomi Lomi sans oublier les surprises a découvrir a l institut alors rejoignez nous aux
78 482 58 63 / 77 856 10 20 / 78 460 29 90 /78409 07 02

2.Posté par mignonne le 15/04/2016 10:41
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles (1-SIARA 2-EVA 3-JULLIETTE ) très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
MASSAGE SIMPLE 10000F
MASSAGE SENEGALAISE 15000F
MASSAGE AMERICAINE 20000F
MASSAGE BODY BODY 15000F
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 352 79 13 / 77 561 52 04
ou visitez notre site web : www.badzcool.wix.com/maindubonheur

3.Posté par mignonne le 15/04/2016 10:43
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 78 433 89 49
ou visitez notre site web : http://www.badzcool.wix.com/maindubonheur

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:35 FC Barcelone - Real Madrid : les compos probables