Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Parcelles Assainies U20: El hadji Barkham Badiane tue son fils de 2 ans


A l’unité 20 des Parcelles Assainies de Dakar, l’histoire de ce père de famille est le sujet de toutes les conversations. Elhadji Barkham Badiane, un chauffeur de taxi est réputé être très agressif, a commis l’irréparable. Il a battu à mort son fils de 2 ans, cela s’est passé dans la journée du vendredi 07 juillet.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 15 Juillet 2017 || 1832 partages || 0 commentaires

 

Ce drame restera à jamais graver dans la mémoire des proches du sieur. El hadji Barkham Badiane, qui a vu le jour à Kaolack, était venu dans la capitale pour exercer le métier de conducteur de taxi.

Selon les éléments de l’investigation, c’est le médecin qui a saisi la police afin de tirer au clair cette affaire. Puis qu’après avoir mis fin au jour de son fils cadet,El hadji Barkham Badiane d’accuser le médecin de garde de négligence envers son fils qui était évacué aux urgences.

Le médecin de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy des Parcelles dont le nom sera tenu secret pour le moment a reçu un enfant qui a rendu l’âme avant qu’il ne soit arrivé à l’hôpital. Mais le père de famille, sous la panique, a essayé de faire porter le chapeau à l’homme à  la blouse blanche.

Le médecin connaissant son métier demande de faire une autopsie afin de prouver son innocence. Après les résultats de l’analyse du corps de Baye Maguette Badiane, la victime de 02 ans: le certificat d’autopsie délivré par les médecins de l’hôpital le Dantec conclut que l’enfant est mort suite à un traumatisme abdominal avec éclatement du foie et hémorragie interne de grande abondance à la suite de coups et blessures par objet contondant; le médecin décide de faire appel à la justice.

 

L’affaire a ensuite atterri devant les enquêteurs du commissariat des Parcelles Assainies. Après recoupement, les enquêteurs ont découvert des graves accusations qui incriminent le père de famille.

Dans le voisinage, le papa de l’enfant est peint comme une personne violente. Avant ce coup fatal, Barkham Badiane avait battu son fils de 2 ans jusqu’à lui déboîter son genoux. Et il battait à chaque fois ses enfants Mariama l’aînée et Baye Maguette, selon l’oncle maternel des enfants, le caractère violent de ce père de famille est connu de toute la famille.

La maman de l’enfant raconte même qu’«une fois arrivée à la maison, mon mari m’a ordonnée de lui chercher de quoi manger et je suis partie en abandonnant le petit dans la chambre sous sa garde. Bizarrement à mon retour on s’est croisé devant la grande porte mon fils entre ses mains. Mon mari Barkham m’informa que le petit a perdu connaissance et qu’il faut l’évacuer à l’hôpital. J’ai su que mon fils a perdu la vie avant même de quitter la maison. Et une fois à la maison, les voisins m’ont informé que mon fils a commencé de pleurer depuis mon départ. Le papa, pour essayer de le calmer, a préféré le rouer de coups mais le petit continuait  toujours de pleurer et les coups du père se faisaient entendre même de la chambre voisine».

La police a ainsi mis la main sur Barkham après le résultats des investigations , il est actuellement conduit au parquet pour coups et blessures entraînant la mort d’un enfant de 02 ans.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :