Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Parcelles Assainies Unité 21 : Un poteau électrique sème la pagaille


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 17 Août 2016 || 223 Partages

Parcelles Assainies Unité 21 : Un poteau électrique sème la pagaille
Peuplée avec une population qui vit dans la promiscuité, Dakar a besoin de la pluie plus que tout autre région.  Mais cette pluviométrie constitue toujours des dégâts si ce n’est pas les inondations ce qui est toujours le cas, ceux sont les mauvaises installations qui ne font que créer des mésaventures. A l’unité 21 des Parcelles, un panneau électrique qui se vidait de ses étincelles a fait plus de peur que de mal.

Il a bien pluie ce mardi 16 aout 2016 à Dakar, ce qui rend le climat un peu frais par rapport aux jours antérieurs. Mais cette source d’eau qui nous vient du ciel naturellement ne fait que perturber la vie des citadins dakarois si l’on voit tous les dégâts matériaux que cela cause parfois.  Par ailleurs, s’il ne s’agit pas de coupures d’électricité mais de problèmes d’installation. Les installations électriques mal faites ne font que créer des dégâts. Aux Parcelles Assainies à l’unité 21, un panneau électrique a brillé de ces étincelles ce qui n’a que bouleverser les habitants de cette localité. Un témoin trouvé sur place nous en dit un peu plus. C’est une jeune dame la quarantaine nous dit son train-train quotidien « je suis restauratrice, je prépare à la maison puis je le vends ici sur cette tente fait pour la circonstance.  Ainsi, je commençais à vendre et les clients m’envahissaient mais il y a un moment où nous avons entendu des cris les gens qui étaient d’hors nous hélaient de partout pour nous dire de sortir vite. C’est comme si les fils électriques se vidaient de leur courant. Très apeurée, Yaye Sokhna comme l’appelle affectueusement ses clients est rentré laissant ses assiettes et reste d’aliments sur place. Par ailleurs, les gens qui étaient là on essayait d’appeler la société mais comble de malheur, ils tombaient toujours sur le répondeur.

Ce qui fait dire à Alassane, un des clients et témoins que dans une grande métropole comme Dakar, porte ouverte de l’océan atlantique et vers les autres continents, l’électricité devrait être acquis et préservé à sa juste valeur. Ce qui permettrait bien des transactions plus fluides. Par contre ce n’est pas le cas dit-il car l’électricité mal installé ou des panneaux en bois vieux d’un demi-siècle ou bien encore des fils interposés çà et là dans le désordre constitue des problèmes énormes.  Selon lui, la société d’électricité a du pain sur la planche. Dès lors que le courant fait défaut dans la capitale sénégalaise et même dans les autres régions.

Actunet


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >