Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Pèlerinage à La Mecque : Macky Sall pour une réévaluation de l’organisation


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 25 Septembre 2015 || 17 Partages

Pèlerinage à La Mecque : Macky Sall pour une réévaluation de l’organisation
Le président sénégalais, Macky Sall, a demandé vendredi à Dakar à chaque pays musulman de réévaluer son organisation du pèlerinage à La Mecque après la bousculade mortelle qui s’est produite à Mouna.
 ’’Tout cela nous interpelle, interpelle notre conscience sur la façon dont nous devons organiser le pèlerinage. Certainement après les enquêtes qui seront menées et qui ont déjà débuté à Mouna, chaque pays doit réévaluer son organisation et sa méthode’’, a-t-il.

Le président Macky Sall Sall s’exprimait après la prière de l’Aïd el Kébir ou Tabaski à la Grande mosquée de Dakar. 
Une bousculade a eu lieu jeudi lorsque des centaines de milliers de pèlerins se sont rendus à Jamra, près de Mouna, dans la matinée, pour le premier jour de la célébration de la fête de l’Aïd el-Kébir. 
Les pèlerins étaient aussi dans cette localité pour la traditionnelle lapidation de Satan, une étape du pèlerinage consistant à jeter sept pierres sur une grande stèle. 
L’accident a fait au moins 717 morts et 800 blessés au moins, de différentes nationalités, selon les autorités saoudiennes. 
Cinq pèlerins sénégalais sont morts dans cette bousculade, a annoncé le général El Hadj Amadou Tidiane Dia, commissaire général au pèlerinage.

Le président Sall a présenté ses condoléances et celles du peuple sénégalais aux victimes de la tragédie. 
Revenant sur l’organisation du pèlerinage, Macky Sall a indiqué que des manquements ont été notés au Sénégal. 
’’Nous avons, nous-mêmes (connu) des manquements. Un diagnostic très précieux sera fait et toutes les mesures de redressements que nécessitera la situation seront prises sans délai’’, a promis le chef de l’Etat. 
Il a invité la communauté musulmane sénégalaise à reprendre toutes les organisations liées à l’islam et à les remettre dans leur contexte. 
’’Nous mettons énormément d’énergie dans l’organisation du pèlerinage au point que nous risquons de perdre l’essentiel de ce rite fondamental de l’islam. Tellement, il y a du désordre , de la théâtralisation du pèlerinage que finalement nous perdons l’essentiel’’, a t-il relevé.

Macky Sall a annoncé l’organisation d’une concertation nationale sur le pèlerinage avec les autorités saoudiennes. 
Une grande majorité de la communauté musulmane sénégalaise célèbre ce vendredi l’Aïd el Kébir ou Tabaski s’alignant ainsi sur la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (CONACOL, officielle). 
La prière à la Grande Mosquée de Dakar a été marquée par la présence du chef de l’Etat Macky Sall qui avait à ses côtés le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo. 
L’imam El Hadji Alioune Moussa Samb a dirigé la prière.

DakarFlash1



Nouveau commentaire :