Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Phénomène inquiétant au Sénégal: des photos de jeunes filles nues et volées se retrouvent sur les réseaux sociaux


Si on ne sait pas combien de personnes postent des images d'elles nues, tout un chacun pourrait se laisser tenter. On sait par ailleurs que beaucoup possèdent des photos d'eux nus, qu'il s'agisse de selfies ou de photos prises par leurs partenaires. Et les femmes sont les premières concernées. Dakarflash dit tout !

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 6 Décembre 2016 || 7732 partages || 0 commentaires

Phénomène inquiétant au Sénégal: des photos de jeunes filles nues et volées se retrouvent sur les réseaux sociaux
Après la publication des photos de Mbathio lors d'un face à face organisé par Aziz Ndiaye, ce sont des nouvelles photos de la danseuse et de la jet setteuse Nabouja Diallo qui ont fuité récemment sur les réseaux sociaux. Plus d’une trentaine de stars se seraient fait dérober des photos-dont certaines très coquines- sur leur téléphone portable. Si les stars sont généralement victimes de hackers, parmi les anonymes, combien sont-ils à s'exposer volontairement nus sur Internet ? Où trouve-t-on ces photos, sur quels types de sites ?

Dakarflash a remarqué qu'il y a des sites spécialisés dans les images ou vidéos de célébrités nues, qui collectionnent les photos trouvées dans les journaux ou dans des films etc., certains exposant même des fausses photos qui sont des montages réalisées à l'aide de Photoshop. 

Ensuite tout un chacun peut être tenté de faire cela. Beaucoup le tentent même sur des réseaux sociaux qui interdisent la nudité comme Facebook, dans le but de briser le tabou.
Il faut distinguer (ce qui n'est pas toujours possible) les gens qui postent volontairement des photos d'eux et ceux dont leurs proches ou "ex" le font pour eux, avec leur consentement, leur demi-consentement, ou sans leur consentement du tout.

A l'heure actuelle, tout le monde peut se montrer grâce aux réseaux sociaux. Nos photos, nos images nous échappent dès qu’elles sont sur le Net.  Ce qui était réservé avant aux stars et hommes célèbres s’étend à tout le monde et donne ainsi le sentiment d’exister.

La confusion entre vie publique et vie privée s’étend à l’image. Il n’y a plus beaucoup d’intimité pour le commun des mortels; quant aux stars, c’est la traque permanente. Certains se font plus discrets que d’autres. On arrive néanmoins à leur voler quelques moments intimes.
 
Ce qui est nouveau, c’est que se généralise la diffusion de photos privées en photos divulguées sans accord. C’est dans un premier temps, en tout bien tout honneur, réalisé par les proches pour en rire et projeter ensuite sur des sites et réseaux sociaux. Cela prend de l’ampleur car l’image se répand comme une trainée de poudre sans consentement. Votre image ne vous appartient plus. 

Pour les adolescentes, c’est une manière de prendre conscience de leur corps et se renarcissiser. Elles n’avaient pas prévu que cela deviendrait public. Se montrer nu, dans son plus simple appareil, relève normalement de la sphère privée. La pudeur et les complexes empêchaient autrefois les adolescentes de se dévoiler. Ces mêmes complexes dans une société sans tabous ni limites les incitent aujourd’hui à se montrer nu pour dépasser cette phase difficile de transformation de leur corps qui génère une faible estime de soi. En s’exposant, elles pensent s’affranchir de leurs craintes. Si dans le regard de l’autre, elles sentent qu’elles existent,  elles acceptent de jouer le jeu de la nudité qui crée  la séduction et  l’excitation.

Les jeunes filles sénégalaises commencent à emprunter une nouvelle voie qui risque de créer beaucoup de dégâts. S'envoyer des nudes entre elles est devenu un jeu banal mais ignore à quel point c'est dangereux.

Dakarflash espère que l'affaire Mbathio et Nabouja servira de leçons à toute fille qui était entrain d'allier à ce phénomène qui continue de faire des victimes...
 
La rédaction de Dakarflash

Dakarflash2



Nouveau commentaire :