Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Plainte contre Arona Coumba Ndoffène Diouf: Le ministre accusé d'avoir violenté une cliente dans son bureau


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 13 Juin 2016 || 1147 Partages

Plainte contre Arona Coumba Ndoffène Diouf: Le ministre accusé d'avoir violenté une cliente dans son bureau

Le ministre conseiller Arona Coumba Ndoffène Diouf a été accusé par une de ses clientes de l’avoir violentée dans son bureau lundi dernier, lui causant de légères blessures au bras et au poignet. La jeune dame en question qui a rendu visite à dakaractu et qui a préféré garder l’anonymat, de révéler avoir connu le ministre par l’entremise de ses parents à son retour d’Espagne. En instance de divorce, elle a décidé de monter sa propre affaire et comptait sur le soutien du ministre pour l’aider. La victime « Web designer » était chargée de « parfaire l’image » de la société du ministre conseiller et s’était mise d’accord avec lui sur des montants à honorer.
Seulement lors d’une visite Vendredi  dernier dans les bureaux du ministre pour lui présenter le travail qui a été fait et rentrer dans ses fonds « il m’a proposé des prix dérisoires. Et j’ai décidé d’arrêter ma collaboration avec lui ». Sur ces entrefaites explique-t-elle, « le ministre conseiller m’a bousculée, avant de me demander de sortir de son bureau réclamant ainsi une clef de connexion qu’il m’avait remise ». Arona Coumba Diouf s’est énervé par la suite dira-t-elle « et m’a giflée, avant de me traîner par le bras, me causant des contusions ».
La jeune dame qui a porté plainte chez le procureur pour « violence et tentative de viol », compte selon ses dires, « aller jusqu’à bout… »

« Notre fille nous a déçus »
Le ministre que dakaractu déclare avoir joint pour avoir sa version des faits semble avoir le soutien des parents de la jeune fille. Prenant à témoin la mère de la fille, cette dernière révélera « avoir été déçue par le comportement de sa fille ». Elle ajoute : « le ministre à tout fait pour elle depuis son retour d’Espagne et son divorce. Son comportement nous déshonore. » Quant au ministre il a noté avoir affaire à « une activiste qui veut le faire chanter pour des prébendes ». Il a pour finir noté qu’il n’était nullement ébranlé par les accusations et attend la plainte de pied ferme…


Dakarflash2




1.Posté par mousseul le 14/06/2016 00:07
Cette honorable Dame doit tout simplement produire un certificat médical et trouver des témoignages de sa présence dans le bureau du Ministre. Un Avocat l'aidera dans ses démarches auprès de la Justice qui tranchera l'affaire. Advienne que pourra.

Nouveau commentaire :