Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Plus de 55.000 dollars récoltés pour l'Américaine virée après son doigt d'honneur à Trump


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 13 Novembre 2017 || 156 partages || 0 commentaires

Juli Briskman avait été licenciée pour avoir fait un doigt d'honneur au convoi du président américain Donald Trump, fin octobre. Une campagne de crowdfunding a été ouverte en son soutien. 

La vague de sympathie pour Juli Briskman ne faiblit pas. Cette Américaine de 50 ans, mère célibataire de deux enfants, s’était fait remarquer fin octobre pour avoir adressé un doigt d’honneur au convoi présidentiel de Donald Trump, alors qu’elle faisait du vélo sur le bord de la route.

Le geste avait été immortalisé par un photographe assurant le suivi de l'actualité de la Maison Blanche, et était rapidement devenu viral. Peu de temps après la diffusion du cliché, Juli Briskman avait été renvoyée, alors qu’elle était d’elle-même allée se présenter comme la femme inconnue auprès des ressources humaines de son entreprise. La société, en contrat avec le gouvernement, l’avait licenciée.

Or, la mère de famille devrait bientôt pouvoir compter sur plus de 50.000 euros, récoltés grâce à une campagne de crowdfunding sur le site GoFundMe. Sur un objectif de 100.000 dollars, la collecte en compte déjà 55.000 en sept jours.

 

"Une source d'inspiration pour nous tous"

"Juli Briskman est une source d'inspiration pour nous tous", explique sur la page de la collecte Rob Mello, à l’initiative de la campagne.

"Cette semaine, nous avons appris qu’elle avait été licenciée par son employeur pour avoir exercé ses droits au premier amendement (relatif à la liberté d’expression, NDLR). Vous pouvez exprimer votre soutien en faisant une donation ici", poursuit-il.

La semaine dernière, Juli Briskman avait confié au quotidien britannique The Guardian ne pas avoir de regrets sur son geste et comptait chercher un travail auprès d’un groupe plus en accord avec ses valeurs.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :