Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Pôle urbain de Diamniadio : l’État brade les terres aux étrangers


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 7 Octobre 2015 || 13 Partages

DakarFlashNEWS - « On pille nos terres à Diamniadio ?! Cet appel au secours assimilable à un cri de détresse émane des populations de 24 quartiers périphériques de cette localité qui va abriter le Pôle de Diamniadio. Selon le quotidien Rewmi, de ce mercredi 7 octobre 2015, le rappel des troupes a été lancé. Une mobilisation générale pour déclencher une révolte foncière et dénoncer l’Etat qui, selon la même source, cède le mètre carré (m2) de terrain à 240 F CFA à des étrangers. Des étrangers qui, dotés de puissants capitaux, accaparent d’une superficie de 1600 hectares de terres arables, avec une certaine complicité. Un prix de charme fixé par l’État, déplorent les populations locales qui y voient des risques d’être dépossédées de leurs terres.

Les populations de Déni Malick Gueye, Déni Demba Codou Diop, Déni Babacar Diop, Déni Diarkhat et l’École William Ponty, des localités rattachées à la commune de Diamniadio depuis 2004 par décret, sous Wade, vivant sur les terres depuis les années 20, ne dorment plus. Leurs principales activités, à savoir, l’agriculture et le maraîchage, sont menacées avec l’érection du Pôle urbain de Diamniadio.

Outrées par les récents propos de Seydou Sy Sall, qui à l’antenne d’une télévision privée sénégalaise, assurait que toutes les populations ont été dédommagées, les populations, réunies autour d’un collectif qui compose 20 quartiers de la Commune de Diamniadio ont haussé le ton. Elles parlent de “cabale et tromperie” et assurent que pour la totalité de leurs terres, l’État leur a promis 75 millions en guise de dommage et intérêt. Soit 240 F CFA le m2. Un montant que le collectif a décidé de lui jeter dans la figure. Craignant ainsi de vivre le même sort que les populations de Grand-Médine, elles ont invité le président Macky Sall à se saisir de ce dossier, avant qu’il ne soit trop tard. 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >