Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Port de Dakar : Simulation d'alerte à la bombe à la gare maritime


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 21 Octobre 2015 || 57 Partages

Port de Dakar : Simulation d'alerte à la bombe à la gare maritime
Un exercice de simulation s'est tenu ce mercredi 21 octobre 2015 au port autonome de Dakar (Pad), plus exactement, au niveau de la Gare maritime internationale de Dakar. L'exercice était pour tester la fiabilité du dispositif en cas “d'alerte à la bombe donnée par un appel anonyme».
Ce matin, la plupart des passagers ont été surpris par l’alarme et le dispositif de sécurité mis en place. Ils ont eu un moment de panique, surtout avec le déploiement des gendarmes sur les lieux. Un fait qui a suscité l’interrogation des passagers en partance pour l’île de Gorée et ceux venues acheter le billet pour Ziguinchor et devant voyager à bord du navire Aguène.
La panique est vite contenu. Le Commandant Mansour Dieng, directeur des Opérations portuaires, a expliqué que ce n’était qu’une opération de simulation pour, entre autres, tester leur «capacité en cas d’incident de ce genre, entraîner les responsables opérationnels aux réactions planifiées dans le plan de sûreté et vérifier le bon fonctionnement des chaines d’alerte, d’information et de communication». 
Le Capitaine Ousmane Diallo et ses collaborateurs, disent avoir «l’obligation d’organiser chaque année un exercice dans les installations portuaires qui sont soumises aux dispositions du Code Isps».
Concernant le scénario déroulé ce matin, il a précisé qu’«il portait donc sur un appel anonyme qui est passé par le standard du port qui déclare avoir déposé un engin explosif dans le hall à passagers de la gare maritime. Donc, aujourd’hui, il s’agissait pour nous de tester notre dispositif de sécurité, parce que nous avons un plan de sûreté de notre installation portuaire qui comporte un ensemble de procédures que nous devons appliquer quand il s’agit de ce genre d’incident. Suite à cet appel anonyme, le schéma d’alerte du port a été enclenché, le Centre opérationnel polyvalent a été averti. Et nous avons appelé l’agent de sûreté de notre installation portuaire pour qu’on procède à l’application de cette procédure qui se trouve dans le Plan de sûreté de l’installation portuaire». 
Il s’agissait, selon le Capitaine Diallo, de faire évacuer les personnes qui se trouvaient dans les locaux de la gare maritime. «Nous avons, depuis l’année dernière, formé l’ensemble du personnel afin que les procédures concernant l’évacuation de la gare maritime y compris les passagers puisse se passer dans les meilleures conditions possibles. Dans notre scénario, nous avons aussi eu à simuler une personne qui est tombée inconsciente et que nous avons eu à prendre en compte».
Mais, auparavant, prévient-il, “les forces de sécurité et de défense qui devaient intervenir, que ce soit la Marine nationale, l’Agence nationale des affaires maritimes..., ont été averties. Et c’est ce qui nous amène aujourd’hui ici pour que les gens sachent que nous sommes en phase avec les dispositions internationales de sûreté et de sécurité que le gouvernement du Sénégal a eu à signer au sein de l’organisation internationale maritime».

Seneweb

Dakarflash2



Nouveau commentaire :