Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Port de voile : une élève se fait exclure de l’école Abbé David Boila à Thiès


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 20 Octobre 2015 || 103 Partages

Elève en classe de CE2, Nd. S. Ndiaye s’est fait exclure de l’école Abbé David Boila à Thiès pour port de voile. Selon Libération l’établissement reproche à l’élève Nd. S. Ndiaye, en classe de CE2, une tenue qui viole le règlement intérieur.

Très affecté par l’exclusion de sa fille qui risque de connaître une année scolaire perturbée du fait du changement d’établissement qu’elle est obligée d’opérer. Le père de Nd. Ndiaye a décidé de saisir l’inspection départementale de l’enseignement élémentaire. Il a décidé de revenir en détail sur les faits dans les colonnes de Libération.

“Ma fille fréquente l’école en question depuis 3 ans. Durant les vacances de cette année, elle a décidé toute seule de porter un voile, comme le recommande sa religion qui est l’Islam. À l’ouverture des classes, je l’ai inscrite comme il est de coutume en classe supérieure. Mais, dès le début des cours, sa maîtresse a commencé à lui faire la remarque comme quoi elle doit enlever le voile en classe et même au sein de l’école”, déclare-t-il.

“Quelques jours après, le directeur s’en est mêlé pour lui signifier la même chose. Il nous a interpellés pour nous dire que notre fils doit respecter le règlement intérieur de l’école. Ledit règlement stipule dans un de ses articles que, je cite : “le port de l’uniforme est obligatoire, aucune autre tenue n’est autorisée”. J’ai répondu au directeur, qui m’a reçu dans son bureau, que je ne considère pas que le port du voile est une violation du règlement de l’intérieur et que je ne demanderai pas à ma fille de l’enlever.

Chacun prenant donc la décision de rester sur sa position, l’école a décidé, vendredi dernier, de renvoyer la fillette avec comme motif la violation du règlement intérieur et qu’elle devait ôter son voile pour être admise à l’école. C’est ainsi que le père a pris la décision de saisir l’inspection départementale de l’enseignement élémentaire. L’affaire suit actuellement son cours.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :