Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Pour l’honneur de la Justice ! (Par Me Cheikh Mouhamadou Bachir LO)


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 23 Octobre 2015 || 283 Partages

Pour l’honneur de la Justice ! (Par Me Cheikh Mouhamadou Bachir LO)
C’était la consécration !
L’un de ces jours qui font que la vie vaille la peine d’être vécue.
Nous y étions enfin ! Toutes ces heures interminables passées dans les amphis à réviser pour un futur encore incertain, toutes ces restrictions volontaires quant aux virées nocturnes et autres festivités mondaines,toute cette persévérance, avaient fini par payer.
Ce vendredi-là, 04 Septembre 2015, nous prêtions serment. Le temps d’un cérémonial de 2h à peine qui nous a paru une éternité sur le moment, nous étions devenus Avocats stagiaires.
Enfin !
Nous venions d’intégrer l’un des corps de métier les plus prestigieux au monde. Ne venions-nous pas, en effet, d’être admis au cercle restreint des confrères à un certain Nelson Mandela.
Nous l’étions assurément et tout était parfait, à un poil près ; le premier avocat du Sénégal a parlé de corruption. De ce mal infect aujourd’hui endémique en bien des corps.
De ce grand méchant loup aux alentours de notre si chère bergerie.
Mais comment me surpris-je à demander ? Comment cette profession qui a jalonné de grands hommes toute la route de l’histoire a pu en arriver là ?Ou était-ce juste une mise en gardeque le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats, mentor qu’il était, se devait de faire aux novices que nous sommes ?
Mais toujours était-il que mon cœur s’est serré dans ma poitrine devant cette mise en garde.
Et là, il se resserre encore. De l’affaire Aida NDIONGUE à l’affaire WARTSILLA, un débat autour de la corruption vient encore troubler la quiétude de dame Justice. Etrangement, ce débat met en scène les piliers de cette institution: les juges du siège, le parquet et l’avocature.
De quoi terrifier les petits nouveaux que nous sommes. De quoi les amener à se demander s’ils ne se seraient pas trouvés par hasard entre le marteau et l’enclume ?
De quoi tuer dans l’œuf les rêves de grandeur qui nous animent tous depuis ce vendredi fatidique où,pour la première fois, nous avons porté nos robes.
Pour le peu que puisse en comprendre l’esprit encore en forge d’un jeune Avocat stagiaire, la Justice est une affaire trop sérieuse pour être l’apanage d’une seule entité. C’est un sport collectif. Et comme tous les sports d’équipe, la réussite est au bout de la syntonie.
Toujours est-il que dans cette tôlée, un choix s’impose, et le mien est sans appel.
Je choisis d’avoir une foi absolue en la justice de ce pays, et une confiance inébranlable en ces hommes et femmes d’honneur qui la rendent chaque jour avec toute la déférence requise.
Je choisis d’honorermes ainés, confrères et consœurs, qui par leur abnégation et leur conscience professionnelle ont su faire de l’avocature le rêve de l’étudiant en droit que je fus.
Je choisis de croire qu’ensemble, ces hommes et femmes en robes, de l’un comme de l’autre côté de la barre, sont le prestige même de la justice.
Car les destinsde ces inconditionnels de la justice sont inextricablement liés.
Chers ainés, Nous autres novices du droit et de la justice vous respectons et vous regardons.
Votre bien dévoué.
Me Cheikh Mouhamadou Bachir LO

Dakarflash2




1.Posté par le senegalais le 24/10/2015 21:50
Bravo, bel article

2.Posté par Aladji Mbacke le 26/10/2015 12:42
Bravo Maître ! Ton propos rassure et fait naître l'espoir dans nos cœurs. Dans la forme comme dans le fonds, ton article dénote un vif désir d'orthodoxie et une passion débordante à exercer un métier parfois traîné dans la boue. Cependant, au delà de déclaration d'intention relative au fléau de la corruption, il vous faut en tant que valeureux bourgeons de l'avocature, définir une stratégie d'ensemble afin de la braver .
Je ne doute aucun instant que vous en avez l'énergie et l'intelligence, sous l'ombre éclairante de vos aînés de la famille judiciaire.
Chapeau bas

3.Posté par Adama le 26/10/2015 13:33
Bravo mon frère, tu nous rassures et nous comble de bonheur. joli article. Cela prouve encore une fois que l'espoir que nous parents avons placés en toi n’est pas voué à l'échec. Bonne continuation

4.Posté par Maguette Thioune le 26/10/2015 22:08
Bien dit Maitre. Vous savez, le metier d'avocat n'est pas facile a gerer. Comme vous l'avez tantot mentionne, la corruption y occupe une place inquietante qui gangrene le bon deroulement de ce prestigieux travail. Nous esperons que vous ferez montre d'une grandeur qui revelera le vrai visage d'un avocat devoue et d'apres vos propos, l'espoir est permis. Donc A -VO - CAT Me Cheikh Mouhamadou Bachir LO.

5.Posté par Mame diarra thioune le 26/10/2015 22:53
Bien dit maitre lo o moins on peu compte sur des nouveau espoir comme voux ki aime le metier d avocat et le vie . Ki est pour la justice le changemen et ki sont determine pour tout change et avancé la justice senegalaise avant tout . Du courage le meilleur reste a venir avec le maitre

6.Posté par Babacar Sedikh FALL le 28/10/2015 13:52
Très pertinent article Bachir! Bravo pour avoir sortir un texte de ce genre. La corruption touche tous les domaines surtout celui de la profession libérale et de la justice. L'autre jour quelqu'un avait écrit un article les nombreuses plaintes des clients contre leurs avocats qui sont souvent laissés en souffrance au niveau de l'ordre des avocats. Que Dieu vous prête un longue carrière avec beaucoup de courage et de dynamisme pour essayer de mettre les choses dans les bons rails. Je sais que vous ne serez pas seuls dans cette quête. Si vous ne tentez rien, à coup sûr vous n'allez rien réussir.

7.Posté par Papa Abdoulaye SENE le 30/10/2015 11:38
Je crois aussi en la justice de notre pays et en toi. Merci Bachir et bon courage!

Nouveau commentaire :