Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Premier jour de grève des transporteurs : Un échec ?


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 18 Août 2016 || 201 Partages

La grève de 48 heures décrétée hier, mercredi 17 août, par le collectif des syndicats des transports routiers a connu des fortunes diverses. Si au niveau du trafic interurbain, la paralysie est presque totale, avec les gares routières urbaines de l’intérieur du pays vides, même si des vélos taxis ont sauvé la face par endroit, ce mouvement d’humeur n’a pas produit les effets escomptés à Dakar et sa région au premier jour. Mis à part quelques véhicules de transport en commun (des ndiaga-ndiaye et supers) qui ont suivi le mot d’ordre, les bus Dakar Dem Dikk, les minis bus Tata, des taxis, des taxis banlieues (clando) et autres cars ont assuré et sauvé les usagers du calvaire. Les bus et minis bus assurant environ plus de 60% du transport en commun à Dakar, la grève n’avait pas de chance de réussir. 
D’ailleurs, Alassane Ndoye, le Secrétaire général du Syndicat national des transports routiers du Sénégal parlant de réussite du mouvement, reconnaît que c’est seulement à Dakar qu’il n’est pas totalement suivi. Au même moment, du côté du ministère des Transports terrestres, par la voix de Thierno Aw, conseiller technique, tout comme SOS Consommateurs, on refuse de céder au chantage.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >