Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Préparatifs du 4 avril: le boulevard du Général De Gaulle et la Place de l’Obélisque changent de visage


A quelques jours de la célébration de la 46e édition de la fête nationale de l’indépendance, le Boulevard du Général de Gaulle et la Place de l’Obélisque commencent à changer de forme. Des dizaines de personnes s’activent en effet depuis quelques dix jours pour redonner une nouvelle vie à cette place mythique où se déroule habituellement le défilé du 4 avril.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 30 Mars 2017 || 326 partages || 0 commentaires

Préparatifs du 4 avril: le boulevard du Général De Gaulle et la Place de l’Obélisque changent de visage
Sous le vent froid, la poussière et le climat variable sur Dakar, des ouvriers et des techniciens avec des machines manœuvrent pour redonner une nouvelle et belle image au Boulevard du Général De Gaulle et à la place de l’Obélisque, qui vont abriter le défilé militaire du 4 avril. 

En cette mi-journée de mercredi, le boulevard connait son vacarme habituel. Les automobilistes et les piétons vaquent à leurs occupations, même s’ils sont quelque peu importunés par les travaux opérés sur les lieux. Cependant, ces va-et-vient des militaires qui préparent le défilé du 4 avril, ne bloquent pas pour autant la circulation. 

Sur la chaussée, des ouvriers s’activent. Non loin, on peut apercevoir les tentes en arc soutenu par des tubes en métal. Des tentes apprêtées pour l'occasion sont en effet installées sur les deux côtés de la route. Au centre de la place mythique, une de tentes en arc se singularise de par sa qualité. La tribune en métal qui est installée, avec sa configuration bien singulière, montre aisément que c’est celle des officiels, celle-là même qui va accueillir le président de la République. 

Sur les deux côtés du boulevard, d’autres tentes de la même composition et aux mêmes formes que celle principale, ornent le décor. Elles sont réservées aux invités officiels. De part et d’autres, des écrans-géants sont installés au bout de chaque tente. Ils affichent des images et donnent une ambiance musicale qui accompagne les travaux. Des militaires surveillent attentivement les travaux et détournent les piétons qui traversent la rue pour ne pas importuner les ouvriers. 

Concentrés sur leur travail, les ouvriers ne répondent pas aux questions. « Adressez-vous au responsable technique », nous lancent-ils. Quelques pas après, nous rencontrons un homme, la trentaine, en tenue kaki bleue avec le logo de la société en charge des installations, il accepte de répondre à nos questions. 

« Au total, nous sommes une trentaine de personnes dont des soudeurs, des métalliques, des menuisiers et des monteurs présents sur les lieux. Nous sommes là depuis plus de neuf jours », a d’abord informé Djibril Ngom, le responsable technique de la société en charge des travaux. Et il renseigne que cette année, ils travaillent avec des Espagnols qui installeront la tente présidentielle. 


« Cette tente est toute neuve, elle est installée pour la première fois et ce sont nos partenaires espagnols qui nous aident dans la mise en place du matériel », informe-t-il, en confiant que les travaux avancent à grands pas. Et du côté des matériels, ils ont de nouvelles bâches. 

« Cette année nous avons neuf bâches qu’on appelle ‘Arcum tente’. Nous avons aussi six écrans géants de six mètres carré dont deux sont positionnés en face de la tribune présidentielle et les quatre autres font face aux tribunes des invités, dit-il. 

"Il y a deux toilettes mobiles en provenance des Etats-Unis installées juste derrière la tribune présidentielle et une machine appelée ‘Manitou’ qui nous facilité le travail ", a expliqué M. Ngom qui rappelle que dans le travail, ils prennent aussi en considération la forme et la couleur qui sera, selon lui, celle « des couleurs nationales ». 

Interrogé sur le nombre de places assises qu’il y aura dans les tentes, M. Ngom informe : « nous avons réservé cinq cents places de huit niveaux. Chaque niveau compte deux rangées, sauf celui du président de la République. Nous avons aussi quatre tribunes de deux cent cinquante places et deux tribunes de cent cinquante places. Un chapiteau est réservé pour les medias et un autre pour la fanfare ». 

« En tout, nous avons prévus deux mille trois cents places », a indiqué M. Ngom qui souligne qu’à cause de la poussière, ils vont attendre deux jours avant la fête, date de livraison, pour faire le décor, l’installation des moquettes et des chaises. 

C’est dire que les autorités étatiques ont pris toutes les dispositions pour que la fête de l’indépendance se passe dans de bonnes conditions. Mais en attendant d’en arriver là, les ouvriers sénégalais et espagnols sont à pied d'oeuvre pour livrer à temps, les tentes, la sonorisation et le décor. 

Vox Populi

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Juin 2017 - 19:13 AÏD EL FITR : La lune aperçue à Dakar