Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Près de 35 milliards pour l'eau et l'assainissement en milieu urbain


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 26 Octobre 2015 || 41 Partages

Le Projet eau et assainissement en milieu urbain (PEAMU) financé à peu près de 35 milliards FCFA par la Banque mondiale vise à ’’favoriser l’accès quantitatif et qualitatif à l’eau potable et à l’assainissement dans les centres urbains’’, a soutenu le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ.



’’Ce projet vise à favoriser l’accès quantitatif et qualitatif à l’eau potable et à l’assainissement dans les centres urbains particulièrement à Richard Toll, Diourbel, Joal-fadiouth, Mbour, Ngékhokh, Mbodiène et Dakar principalement dans sa banlieue’’, a dit M. Bâ au cours de la signature de l’accord de financement avec la Banque mondiale pour un montant de 70 millions de dollars américains soit 35 milliards de FCFA.


Il apparait clairement que le projet eau et assainissement en milieu urbain, dans la continuité du Programme d’eau et d’assainissement du millénaire (PEPAM), se donne pour objectifs d’augmenter les capacités de production et de distribution d’eau potable du Sénégal, selon Amadou Bâ.

Le projet vise la diversification des sources d’approvisionnement en mettant en valeur les ressources en eau souterraine, l’accroissement de l’accès des populations aux services d’assainissement dans les centres urbains.


Dans ce sillage, la directrice des opérations de la Banque mondiale a estimé qu’avec le présent accord, la banque ’’aura injecté plus de 175 milliards CFA dans le secteur en vingt ans’’.


Selon Louise Judith Cord, le présent projet vise à ’’aider à combler le déficit actuel en eau de Dakar et de la Petite Côte, tout en anticipant la réalisation de certains ouvrages prévus dans le système d’adduction d’eau de Keur Momar Sarr’’.


Pour mieux situer le projet a-t-elle ajouté ’’510.000 personnes supplémentaires bénéficieront d’un accès à l’eau potable, 80.000 personnes additionnelles auront un accès au réseau amélioré, 35.000 mètres cube d’eau supplémentaires seront produits par jour pour le renforcement de l’alimentation en eau potable de Dakar et de la Petite Côte’’.


Le Sénégal, a-t-elle rappelé ’’a atteint la desserte universelle en eau potable en milieu urbain, en se hissant au premier rang des pays africains au sud-Sahara en termes de desserte en eau par branchement domiciliaire’’.


’’Le sous secteur de l’eau potable au Sénégal a donc largement dépassé les OMD, y compris le taux de desserte en eau qui est estimé à 84,1%. L’assainissement n’a pas été en reste puisque plus d’un million de personnes ont bénéficié de services améliorés d’assainissement’’, a encore indiqué Mme Louise Cord.
APS


Dakarflash2



Nouveau commentaire :