Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Près de 6 milliards FCFA pour doter 40 villages de mini-centrales solaires


L’Union européenne a mis en place, en partenariat avec l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER), un financement de 8,5 millions d’euros (près de six milliards de francs CFA), pour doter 40 villages de la zone sud-est de mini-centrales solaires d’une capacité totale de 800 kilowatts, a appris l’APS, mercredi.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 25 Octobre 2017 || 26 partages || 0 commentaires

Près de 6 milliards FCFA pour doter 40 villages de mini-centrales solaires
 

‘’Nous sommes à la phase de la mise en œuvre effective de ce projet de développement durable par les énergies renouvelables au niveau de la zone sud-est du Sénégal, comprenant des localités de Sédhiou, Ziguinchor, Kolda et Tambacounda’’, a expliqué Siré Abdou Diallo, coordonnateur de projet au Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO, basé à Praia (Cap-Vert).

Il s’exprimait mercredi à Ziguinchor (sud), en marge d’un atelier de formation en installation et en maintenance de mini-centrales solaires à l’intention de 80 jeunes et femmes désignés par les villages bénéficiaires de ce projet dit Projet de développement durable par les énergies renouvelables.

‘’Le projet est cofinancé par l’Union européenne et l’ASER à hauteur de 8, 5 millions d’euros. Il vise à électrifier 40 villages au niveau de la zone-cible’’, a précisé Siré Abdou Diallo.

Le projet entre dans sa phase active et opérationnelle avec la formation de 80 techniciens en maintenance et en installation de mini-centrales solaires photovoltaïques. Les sessions de formation, qui seront bouclées vendredi avec une cérémonie de remise d’attestations, sont assurées par des spécialistes et des experts en énergies renouvelables.

‘’Nous avons ciblé des jeunes et des femmes pour leur donner les outils nécessaires pour pouvoir s’insérer dans le marché du travail, en vue de mieux promouvoir l’économie verte au Sénégal’’, a expliqué M. Diallo.

Le programme, qui vise à promouvoir l’électrification rurale par le biais des énergies renouvelables, comporte aussi d’autres aspects de création d’emploi et d’appuis aux structures sociales de base.

‘’Il s’agit de la mise en place de 40 mini-réseaux électriques alimentés par des mini-centrales solaires photovoltaïques avec une capacité totale de 800 kilowatts. Le projet va concerner plusieurs milliers de ménages. Mais au-delà des foyers lumineux, plus de 100 infrastructures sociales de base, comme les poses de santé, les écoles, les lieux de culte et les maisons communautaires sont aussi concernées’’, a assuré Siré Abdou Diallo.

Quelque 150 petites et moyennes entreprises sises près de 20 aires d’affaires seront aussi connectées à ce réseau de mini-centrales solaires, selon les promoteurs.

‘’Le projet a été lancé officiellement l’année dernière. Il s’en était suivi une série de sessions de formation à l’intention de 385 élus locaux au niveau des neuf départements des régions du sud’’, a rappelé Mamadou Lamine Camara, directeur de la communication numérique de l’ASER.

Maintenant, a poursuivi M. Camara, il s’agit de passer à la phase opérationnelle avec ‘’la formation de jeunes désignés par les villages bénéficiaires pour qu’ils aient les outils nécessaires pour une gestion et un bon fonctionnement des mini-centrales solaires au niveau des villages.

APS


DakarFlash3



Nouveau commentaire :