Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Projet de train express: L'ARMP freine Eiffage


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 25 Août 2016 || 34 Partages

Projet de train express: L'ARMP freine Eiffage
L'autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a freiné les appétits du groupement Eiffage qui avait été déclaré attributaire provisoire du lot 1 du marché relatif à la conception et à la réalisation des installations d’une ligne de chemin de fer électrifié à deux voies à écartement standard et d’un système ferroviaire pour le Train Express Régional Dakar-Aibd.  

Ce, après le recours déposé par la société chinoise China Railway Construction Corporation Limited (CRCC Senegal Sau) qui s’étonne que le marché soit provisoirement attribué au groupement Eiffage GC/Eiffage Sénégal/Eiffage Rail/Yapi Merkezi/CSE pour 329,4 milliards de FCfa alors que son offre est moins disant de 155 milliards de F Cfa. 
  
Mais au finish, le lot 1 avait été provisoirement adjugé au groupement Eiffage GC/Eiffage Sénégal/Eiffage Rail/yapi Merkezi/CSE. 
  
Selon l’APIX, Eiffage a «présenté l’offre conforme pour l’essentiel et qui satisfait aux critères de qualifications. Son offre évaluée est de 274 509 000 000 FCFA HT/HD, réalisable dans un délai de 26 mois pour la tranche ferme et 54 990 000 000 FCFA HT/HD, réalisable dans un délai de 15 mois, pour la tranche conditionnelle, soit un montant total de 329 499 000 000 FCFA HT/HD». Ce que conteste CRCC qui a facturé le même service à 174,036 milliards de FCfa.  

A la suite d’un recours gracieux introduit auprès de l’autorité contractante qui a persisté dans sa position, CRCC a saisi l’ARMP qui a suspendu l’attribution provisoire le temps d’entendre les différentes parties. Une suspension motivée par décision numéro 226/16/Armp/Crd. C’est la deuxième suspension rendue par l’instance de régulation dans le cadre du marché global pour la conception du train. 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >