Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Proposition d'une liste dénommée "Benno Taxawu Ndakaaru" à l'élection au Hcct : Khalifa Sall dit niet à Diouf Sarr


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 13 Août 2016 || 571 Partages

 

Parties pour être une promenade de santé, les élections des Hauts conseillers des collectivités territoriales 4 septembre prochain ne seront pas aussi simples pour Khalifa Sall et la liste « Taxawu Dakar ». EN réunion d’harmonisation hier à la mairie de Dakar, les différents responsables ont achoppé sur le nom à donner à la coalition. Comme nous l’écrivions en exclusivité hier, le maire de Yoff et responsable de Dakar voulait que la coalition porte un nom du genre « Benno Taxawu Dakar ». Mieux, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr avait révélé que la coalition au pouvoir n’avait besoin d’aucun poste parmi les trois (3) destinés au Département de Dakar.

 

Benno Taxawou Dakar ou Dakar Arc-en-ciel ou rien
 

Cette proposition n’ayant pas été acceptée par les plus influents membres du cercle proche de Khalifa Sall, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr est revenu à la charge pour proposer la dénomination: Dakar arc-en-ciel. Là aussi, niet catégorique des « fedayins » de Khalifa Sall qui tiennent à « Taxawu Dakar » ou « And taxawu Dakar » comme à la prunelle de leurs yeux. Ce, d’autant, expliquent-ils, que c’est la coalition qui les a menés à la tête des collectivités locales de Dakar.

Abdoulaye Diouf Sarr, de proposition lasse, range alors ses bagages et quitte tranquillement la salle. Il est suivi quelques minutes du maire de Dakar-Plateau Alioune Ndoye, celui de Biscuiterie, Doudou Issa Niasse, celui des Hlm Pape Seck, celui de Cambérène Amadou Samba. Pire, selon certaines sources, le maire de Grand Dakar, Jean Baptiste Diouf, même s’il est resté jusqu’à la fin de la réunion, a retiré son dossier. Mauvais présage pour Khalifa Sall et ses amis. D’autant que Me Augustin Senghor de Gorée est soupçonné de rouler pour le pouvoir.

Le maire des Hlm, Pape Seck avait aussi quitté la salle. Mais aux dernières nouvelles, il est revenu à de meilleurs sentiments. Nos sources ont beau chercher, mais aucune explication sur les raisons de cette volte-face.

 

Les chances de Khalifa Sall s'amenuisent-elles ?
 

Même s’ils ne l’assument pas au grand jour, certains proches du maire de Dakar ont commencé à douter sur les chances réelles de la liste qu’ils vont présenter demain au ministère de l’Intérieur. Au-delà du nombre de maires qui ont fait défection, ils ne savent pas le degré d’engagement des élus locaux du Département de Dakar. D’autant qu’entre 2014 et maintenant, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts.

Mieux, Khalifa Sall fait face à une multitude de candidatures au sein de la coalition qu’il dirige. Ce qui fait craindre des cas de vote-sanction pour ceux qui ne seront pas choisis. Ca craint…

source: jotay


Dakarflash2



Nouveau commentaire :