Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Protection du couvert végétal : les éleveurs mauritaniens expulsés du pays


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 16 Juillet 2016 || 289 Partages

Une forte mesure prise par les autorités étatiques, il y a une semaine, en toute indiscrétion qui fait couler beaucoup de salive chez nos voisins. En effet, lundi dernier, un ultimatum de quarante-heures a été donné aux éleveurs mauritaniens dont la présence du bétail sur le sol sénégalais est illégale, de rentrer chez eux avec leurs animaux. 

La mesure a été signifiée via les canaux officiels à l’ambassadeur mauritanien accrédité à Dakar, Cheikhna Ould Nenni. Les autorités de Dakar ont motivé leur décision par la surconsommation du bétail mauritanien notamment les camelins qui exercent une pression sur le couvert végétal et les rares points d’eau potable dans le Nord du pays où ils sont en pâturage. Sans perdre de temps, l’ambassadeur Cheikhna Nenni a informé sa communauté d’éleveurs résidant au Sénégal. Et mercredi dernier, plusieurs dizaines d’entre eux se sont dirigés vers Rosso, Kaédi en plus du point de passage de Diama pour traverser le fleuve avec leurs têtes de camelins et de caprins. 

La disposition prise par les autorités sénégalaises, sert «Enquête», a suscité un tollé en Mauritanie où le bruit                 a couru que le renvoi des éleveurs est une mesure de rétorsion. Dans les médias mauritaniens, les confrères évoquent l’expulsion en masse de pêcheurs sénégalais en mars dernier, au prétexte que ces derniers étaient en situation irrégulière en Mauritanie. 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >