Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



RDC: violences à Kasumbalesa, la Société nationale d’électricité mise en cause


Des violences ont éclaté vendredi 9 septembre à Kasumbalesa, une ville située à une centaine de kilomètres de Lubumbashi, après la mort d'un civil par balle. En réponse, le conseil provincial de sécurité a décidé de renforcer les mesures de sécurité et la Zambie a fermé sa frontière pour prévenir les débordements.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 10 Septembre 2016 || 227 Partages

 

Pour la population l’obscurité est l’un des éléments qui favorisent les crimes à Kasumbalesa. La cité connaît de longues périodes d’interruption de fourniture électrique  et « les brigands en profitent pour commettre des forfaits à répétion », explique Kalweke, joint au téléphone par RFI.

« C’est pourquoi les manifestants s’en sont pris aux installations de la Société nationale d’électricité. Cette dernière aurait une part de responsabilité dans l’insécurité décriée », poursuit-il.

Renforcer l’action de la police

Le gouverneur du Haut-Katanga  Jean-Claude Kazembe croit qu’il faut se rapprocher de cette entreprise pour trouver une solution.

En attendant, l’autorité provinciale a décidé de renforcer l’action de la police à Kasumbalesa, de remplacer le commandement actuel et de revoir le nombre des effectifs du contingent.

Pour certains habitants, la nouvelle administration provinciale devrait s’employer à créer un climat de confiance au sein de la population et non chercher des justifications politiques à certaines situations.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >