Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Rebeuss grogne, Me Sidiki KABA promet encore


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 26 Septembre 2016 || 463 Partages

Rebeuss grogne, Me Sidiki KABA promet encore

Plaintes et complaintes des détenus de la Maison d’arrêt de Rebeuss. La visite du ministre de la Justice, samedi dernier, a été l’occasion pour les pensionnaires d’exposer leurs doléances à la tutelle. Livrant le contenu de son entretien avec les prisonniers, Me Sidiki KABA a souligné que ces derniers ont formulé trois demandes, à savoir : la «fin des longues détentions préventives», la «permanence des Chambres criminelles» et «une loi qui puisse régler le surpeuplement carcéral par une amnistie». Réponse du patron de la Chancellerie aux détenus : « (…) Nous leur avons dit qu’en cette période, ce sont les vacances judiciaires. Mais nous allons organiser, d’ici la fin d’année, au moins trois sessions parce qu’il faut tenir compte des délais de procédure. Nous allons faire en sorte qu’il y ait rapidement le jugement de ces affaires», a encore promis Sidiki KABA. Comme pour faire le diagnostic des manquements énumérés par les détenus, le Garde de Sceaux trouve que la surpopulation carcérale est une réalité. «C’est un mal et il faut y apporter une solution. On ne peut pas guérir un problème si on ne nomme pas le mal», a-t-il précisé, tout en soulignant qu’un certain nombre de mesures vont être prises. «Le président Macky SALL m’avait déjà instruit, avant ces évènements, qu’on puisse avoir des Chambres permanentes. C’est à dire un jugement quotidien dans les Chambres criminelles. On avait supprimé les Cours d’assises pour faire quatre sessions de chambres d’assises, au cours de l’année. Il faut donc aller plus vite».

Toujours en ce qui concerne les correctifs à apporter, le ministre de la Justice de préciser que si le Conseil des ministres du 28 septembre prochain  adopte le projet de réforme du Code pénal et du Code de procédure pénale, «nous aurons des Chambres criminelles beaucoup plus permanentes. Ce sera une avancée majeure parce que ce sera la fin définitive des Cours d’assises». Pour ce qui est du désengorgement des prisons, Me Sidiki KABA a annoncé l’inauguration et l’installation de la Cour d’appel de Ziguinchor. «Pour les régions de Ziguinchor, de Kolda  et de Sédhiou, leurs affaires étaient jugées au niveau de la Cour d’appel de Dakar. C’est ce qui expliquait l’engorgement des tribunaux», dixit Me KABA. Avec l’installation de cette nouvelle juridiction, poursuit le Garde des Sceaux, «ces affaires ne seront plus jugées à Dakar». «Ce sera la proximité des citoyens avec la justice. Ce sera un accès plus direct à la justice qui est un des points importants du projet de modernisation du président Macky SALL», a-t-il annoncé. Par la même occasion, le ministre de la Justice a révélé la construction de deux nouvelles prisons : «Il y a deux prisons que nous allons construire : une prison de 1 500 places à Sébikotane et une autre de 500 places dans l’ancienne prison de Sébikotane».

Lors de ce déplacement de la Chancellerie à la prison de Rebeuss, le ministre de la Justice a invoqué le «respect de la dignité humaine» pour priver les journalistes d’accéder au sein de l’établissement pénitentiaire. Au final, la presse n’a eu droit qu’à une déclaration du ministre Sidiki Kaba. Cette visite a été précédée par une autre aux hôpitaux où sont internés les blessés de la mutinerie de Rebeuss, survenue mardi dernier.

Walf


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >