Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Rebondissement dans l'affaire du licenciement de l’Ex Chef du Protocole de l’agence des Aéroports du Sénégal MAHIB HANE, le Chef de l’Etat MACKY SALL mis au courant lors de sa visite à Paris


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 8 Juin 2016 || 1224 Partages

Rebondissement dans l'affaire du licenciement de l’Ex Chef du Protocole de l’agence des Aéroports du Sénégal MAHIB HANE, le Chef de l’Etat MACKY SALL mis au courant lors de sa visite à Paris
L’Ex chef du protocole des aéroports du Sénégal MAHIB HANE révèle à DakarFlash qu'il a été entendu par le Chef de l’Etat MACKY SALL à Paris lors de sa visite. L’ancien employé estime avoir été viré sans autre forme de procès parce qu’il a osé dénoncer DAOUDA KENEME, proche de Maël DIOP, qui avait fait du faux et usage de faux pour obtenir un visa au consulat général de France à Dakar.
Le directeur général de l’agence des aéroports du Sénégal, Papa Maël DIOP a licencié le 15 Décembre 2014, MAHIB HANE désormais ancien Chef du protocole pour faute lourde. L’Ex employé estime que s’il a été jeté à la rue comme un malpropre alors qu’il était en congé, c’est parce qu’il a osé dénoncer le conseiller politique de Papa Maël Diop, Daouda keneme qui a était condamné à six mois assortis de sursis pour faux et usage de faux par le tribunal des flagrants délits de Dakar, le 17 Décembre 2014 . Curieusement le licenciement a été antidaté, puisqu’il est intervenu bien avant les deux dates du conseil de discipline à l’issue duquel était censé provenir la décision.
Comme tout agent qui souhaitait aller à l’étranger pour des missions et congés, kénémé s’est approché de lui pour lui dire qu’il voulait aller en France pour rendre visite à sa famille. Il lui a donné la liste des documents à fournir et quatre jours après que keneme a déposé sa demande au VSF GLOBAL, elle a été rejetée, HANE a alors adressé une lettre de recours au consulat de France pour savoir le pourquoi la demande de keneme a été refusée. C’est alors que l’Ex consul général de France Alain jouret a notifié à Mr HANE par mail qu’ils ont demandé l’authentification de son relevé bancaire et elle a répondu que le document a été falsifié. Mis au courant, kénémé dit en wolof «  soutouralma » explique HANE qui a pris le soin d’enregistrer ces propos à toutes fins utiles.
Pour se mettre hors de cause dans cette affaire, HANE dit avoir déposé une plainte auprès de la brigade de gendarmerie de l’aéroport qui les a convoqué tous les deux et a pris leurs dépositions. Deux jours plus tard, kénémé a été interpellé et le lendemain déféré devant le procureur et le surlendemain jugé par le tribunal des flagrants délits de Dakar et kénémé condamné à 6 mois assortis de sursis.
Le lendemain de cette condamnation, papa Maël Diop a envoyé à HANE par voie d’huissier une sommation interpellative pour lui demander de reconnaitre avoir enregistré kénémé, HANE n’a pas répondu à cette sommation, quatre jours plus tard une autre sommation sommation lui a été servie dans le même sens, il n’a pas réagi. Une semaine après, il a été convoqué en conseil de discipline le Jeudi 18 Décembre 2014, il n’a pas répondu car il était parti voir le médecin, trois jours après une autre convocation en conseil de discipline qui devait se tenir le Vendredi 26 Décembre 2014 lui a été envoyée, et il est allé répondre. Trois jours plus tard le même huissier de justice lui envoie chez lui alors qu’il était en congé, une lettre de licenciement qui a pris effet le 15 Décembre 2014, et curieusement ce licenciement est intervenu bien avant les dates de la première et seconde convocation au conseil de discipline.
Dans la lettre datée du 15 Décembre 2014, PAPA MAEL DIOP écrit ceci : «  J’ai le regret de vous informer qu’au regard des conclusions du conseil de discipline qui était chargé d’émettre un avis sur les faits qui vous sont reprochés, j’ai pris la décision de ne plus vous compter au nombre des membres de notre personnel. Votre licenciement pour faute lourde prend effet à partir du 15 Décembre 2014. Ainsi il sera tenu à votre disposition un certificat de travail légal…… »

"Mon immigration n’est que provisoire, je suis parti à la recherche du savoir et venir les mettre à la disposition de mon pays ;LE SENEGAL", dit MAHIB HANE.










DakarFlash1




1.Posté par madieng le 08/06/2016 12:12
Le Sénégal,un pays où on remplace les hommes honnêtes par des tricheurs...
c'est piteux

2.Posté par khadim leye kane le 08/06/2016 12:14
On t'exclut puis te dire qu'on regrette, tout en sachant qu'on a tord.
Il dénonce la corruption et on lexclut, pensez vous que ce pays avancera? ppffffff mare mare mare

3.Posté par Mr SARR le 08/06/2016 12:21
faut obligatoirement mettre la pression pour ton retour, papa mael moyy traitre bi, KOU BAKH MO NGUI NIII, trés diplomate, trés courtois du courage Mr HANE

4.Posté par maria le 11/06/2016 12:49
C'est de l'injustice totale vraiment ce pape mal Diop est un corrompu pourquoi licencié Mr hane qui faisait son travail avec honnêteté thiey Sénégal

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >