Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Réduction des dépenses d'électricité du secteur public : L’Agence pour la maîtrise de l’énergie fait gagner 400 millions à l’Etat


L’Agence pour l’Economie et la Maîtrise de l’énergie (AEME) a publié les résultats de son programme d’analyse, de suivi et de réduction des dépenses d’électricité du secteur public. Pour le premier trimestre 2015, il ressort de la présentation qui a été faite que ce ne sont pas moins de 400 millions qui ont été économisés pour le compte de l’Etat du Sénégal, en l’espace de trois mois.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 5 Juin 2016 || 324 Partages

Les travaux effectués avec le partenaire stratégique qu’est l’Institut Français pour le développement durable et d’autres acteurs du secteur de l’énergie, ont permis d’auditer 7000 polices d’abonnement et de pouvoir identifier toutes les anomalies. De quoi faire dire à le Directeur général de l’Agence Birame Faye qui avait à ses côtés le Ministre de l’Energie et les différents services qui relèvent de son Département, que ce qui est à venir sera encore plus intéressant. 

« Si nous passons au deuxième niveau des corrections techniques, l’étape déjà budgétisée pour 2015 à l’Aeme, permettra d’acheter des condensateurs. Et cela nous permettra de faire économiser davantage à l’Etat », dit-il. 

Le Directeur général de l’Aeme ajoute d’ailleurs que le programme en cours, est très important et entre dans le cadre de la vision du chef de l’Etat en termes de rationalisation des dépenses publiques. 

« Le ministre l’a dit tout à l’heure, en évoquant la suppression de certaines agences qui n’avaient pas beaucoup d’impact au niveau social et économique. L’argent économisé dans la rationalisation des voyages, les économies faites dans le domaine de la téléphonie, des logements administratifs conventionnés, dans la fonction publique…, au profit de l’Etat sera injecté, ou est en train d’être injecté dans d’autres secteurs sociaux comme les bourses familiales, la couverture maladie universelle, la gratuité des soins, de l’hémodialyse… Nous avons corrigé la première phase des anomalies et ces corrections nous ont permis, en l’espace de trois mois de faire économiser à l’Etat du Sénégal 400 millions. Pour les 12 mois, nous serons à quelque chose comme 1,3 milliard. C’est l’objectif qui nous est fixé dans la lettre de politique de développement des secteurs de l’énergie », soutient Birame Faye. 

Présent à la rencontre, Thierno Alassane Sall, ministre de l’Energie et du Développement durable, des énergies renouvelables, a magnifié le travail de l’Aeme. Avant de rappeler que par cette approche, le gouvernement ne vise, ni plus, ni moins qu’à réduire de 10 à 15 % la facture publique d’électricité qui tourne autour d’une trentaine de milliards par an. 

« (…) Les actions mises en œuvre sur le dernier trimestre 2015 pour un lot de polices d’abonnements publics, ont permis de réaliser des économies financières par l’Etat et ces économies permettront, sans doute, de contribuer au financement de projets d’efficacité énergétique, de programmes sociaux et de projets de développement économique pour améliorer le bien être des populations », se félicite le ministre. 

Madou Mbodj (Jotay.net)

Dakarflash2



Nouveau commentaire :