Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Référendum - Vote des militaires et paramilitaires: Ce n’est pas encore le grand rush


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 12 Mars 2016 || 9 Partages

Référendum - Vote des militaires et paramilitaires: Ce n’est pas encore le grand rush
Avant le 20 mars date à laquelle les citoyens sont convoqués à voter «Oui» ou «Non» sur le projet de révision constitutionnelle du président Macky Sall, militaires et paramilitaires se prononcent ce samedi. Il faut dire que ce n’est pas encore le grand rush car le vote démarre plus que timidement. A l’école Moustapha Diop en Centre-ville, sur 3834 inscrits, seule une centaine à voter. Aux environs de 09 heures, ils étaient seulement quinze (15).

11 votants sont signalés à Tivaoune à midi au seul bureau de vote situé à l’école 3 où le représentant du camp du «Oui » n’est pas au poste, signale le président du bureau de vote, Badara Diagne. Celui du front du « Non » est bien en place. Un vote au rythme très lent avec un personnel du bureau qui se tourne les pouces pour le moment et discute tranquillement.

Un peu plus au Nord, à Saint-Louis, tous les deux centres de vote que compte le CEM Abdoulaye Mar Diop ont démarré à 08 heures avec respectivement 684 et 596 inscrits. Et c’est la même timidité.
 
 A 09 heures, il n’y avait que deux (2) votants à Louga, à midi, on en enregistre sept (7), relaie le correspondant de la Sud fm qui parle de 165 inscrits. Même constant au centre de vote de la mairie de Kaolack avec 41 votants sur 1.022 électeurs.

A Fatick, chez le président Macky Sall, le vote se poursuit au centre Salif BA et les militaires et paramilitaires se font désirer. Sur 880 inscrits dans la commune, on compte pour l’heure 20 votants seulement.
 
Les militaires et paramilitaires sont convoqués les 12 et 13 mars; le vote se poursuit donc demain dimanche. Pour l’heure, le Haut commandant de la gendarmerie nationale les invite à sortir massivement pour aller voter. 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >