Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Reprivatisation de la Sonacos : Les travailleurs en phase avec l’Etat


Les travailleurs des industries des corps gras ne crachent pas sur la reprivatisation de la Sonacos.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 27 Septembre 2017 || 30 partages || 0 commentaires

Le secrétaire général national des travailleurs des industries des corps gras explique que depuis la disparition de la Suneor, la Sonacos a du mal à faire tourner ses machines à cause d’un manque de moyen. 

 « Nous sommes pour la reprivatisation parce que nous sommes toujours dans des difficultés depuis la reprise de la Sonacos par l’Etat », a dit Samuel Ndour. « Il y a certaines de nos usines qui ne fonctionnent pas à cause d’un manque de moyens financiers. Aujourd’hui, peut-être, avec un nouveau repreneur, nous pourrons faire marcher toutes nos machines. 

Nous avons à la Sonacos, 5 usines et une direction générale. Jusqu’à présent, il n’y a que les usines qui réceptionnent les graines d’arachides, qui marchent. Mais, la plus grande usine qui est à Bel-air (Dakar), ne fonctionne toujours pas. Les ateliers de javellerie, de vinaigrerie et autres produits annexes à Diourbel,  ne marchent toujours pas…», a ajouté le syndicaliste. 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :