Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Retour au Sénégal, affaire Lamine Diack… : Me Wade maintient le flou et réclame justice


Recevant un groupe de militants libéraux de France, ainsi que des sympathisants, en présence de quelques-uns de ses amis, Me Abdoulaye Wade s’est prononcé sur la situation actuelle du Sénégal. Le Pape du Sopi répond aussi à ceux qui réclament son retour au pays.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 18 Janvier 2016 || 88 Partages

Retour au Sénégal, affaire Lamine Diack… : Me Wade maintient le flou et réclame justice

Même s’il n’a pas encore fixé de date pour son retour au Sénégal, le Secrétaire général national du Pds n’est pas sourd aux complaintes des responsables de son parti qui réclament sa venue, pour une meilleure prise en main du parti. De Paris où il se trouve, Me Wade rassure ses ouailles, laissant entendre qu’il comprenait leur position, tout en précisant que son absence momentanée du pays n’était pas une sérieuse entrave à la bonne marche du parti, «du moins, jusque-là». Abdoulaye Wade a aussi abordé l’affaire Lamine Diack, même s’il avait quelque peu minimisé les propos de l’ancien président de l’Iaaf (Fédération internationale d’athlétisme). Le leader du Pds souhaite maintenant que des précisions et éclairages soient faits sur l’identité des personnalités politiques et/ou de la société civile qui ont eu à bénéficier des largesses financières de Lamine Diack.

Selon Wade, il est évident que ce dernier pouvait ne pas rencontrer directement les candidats à la Présidentielle en 2012, car il avait ses sous-fifres qui étaient en mesure de jouer les intermédiaires, à l’époque. Devant un groupe de Sénégalais venus lui présenter leurs vœux de nouvel an, Me Wade a indiqué : déclarer que le donateur n’a pas rencontré tel ou tel autre candidat ou dire que cela ne s’est fait qu’après la publication des résultats électoraux n’est d’aucune pertinence. Une rencontre directe pouvant même être déconseillée, suivant les circonstances. Pour l’ancien Président sénégalais, les dernières dénégations n’y font rien, il y a lieu, au niveau de la justice sénégalaise, de faire toute la lumière sur ces graves déclarations. Car fermer les yeux sur ce scandale éventré par le Parquet financier français serait tout aussi scandaleux. D’après lui, si des commissions rogatoires sont délivrées par le juge en charge de l’affaire et dans le cadre de la poursuite des investigations, d’autres renseignements plus compromettants, les uns que les autres, seront publiés, après audition de personnes mises en cause et qui vivent au Sénégal.

«Macky Sall n’agit pas librement»

Le Pape du Sopi soutient qu’il faut s’attendre, tôt ou tard, à d’autres révélations du même genre, sinon plus graves et plus dommageables pour la crédibilité du Sénégal. Il affirme que ce pouvoir est redevable à plusieurs personnalités du pays, directement ou indirectement, dans la plupart des cas, et c’est dans ce sens qu’il faut comprendre ce recrutement massif de transhumants qui, eux aussi, sont recommandés fortement par des lobbies qui, en retour, leur exigent des faveurs normalement indues et des recasements de leurs protégés. Et selon lui, dans plusieurs secteurs de l’économie nationale, ce pouvoir a les mains liées et Macky Sall n’agit pas librement, il serait sous forte pression depuis plusieurs mois. Aussi envoie-t-il d’honorables citoyens en prison, signale-t-il.

D’ailleurs, on nous informe que dans le proche entourage de Wade, l’on travaille aux voies et moyens pour un prompt élargissement des responsables en détention dans les maisons d’arrêt de Dakar. Mais le combat politique figure toujours parmi les priorités du moment. Ainsi, les grands axes annoncés dans le corps du discours de fin d’année du chef de l’Etat, Macky Sall, notamment, au plan politico-administratif et relativement aux réformes institutionnelles à entreprendre, retiennent l’attention des libéraux et font actuellement et en coulisses, l’objet d’une analyse politique au niveau du Secrétaire général lui-même qui, d’emblée, a estimé que toutes ces annonces ne sont que divertissement de plus. De son avis, l’engagement de reformer les institutions était préélectoral, donc attendre plus de trois ans pour s’attaquer à des changements que l’on qualifiait de prioritaires, pendant la campagne électorale, est tout de même, bizarre. Il rappelle que les nouveaux tenants du pouvoir disaient avoir trouvé un état en déliquescence et se demande comment ils ont évolué et gouverné le Sénégal dans cet état déliquescent pour atteindre un taux de croissance supposé de 6% et parler d’émergence. «Il faut être sérieux et avoir du respect pour les Sénégalais et aussi pour la communauté internationale», tonne-t-il.

Le combat continue. En outre, évoquant la rumeur de ses complaintes devant des chefs d’Etat pour une intercession en faveur de son fils Karim Wade, Me Wade réfute tout et aurait dit à ses visiteurs : «Je suis en train de poursuivre le combat sur le plan politique, après que les avocats ont fait correctement leur travail sur les différentes affaires de mes responsables. C’est à cet effet que je m’emploie à mieux expliquer aux amis du Sénégal, parmi lesquels des chefs d’Etat effectivement et des chefs de gouvernement, les véritables mobiles de ces emprisonnements en série, et qu’ils fassent entendre raison à Macky Sall et à son entourage. Mais il n’a nullement été question de leur demander un quelconque traitement de faveur pour aucun de nos otages. Il sait lui-même que je ne lui demanderai jamais rien. Il est impossible de me voir dans cette posture devant lui. Je n’y pense même pas et ceux qui me connaissent ne se l’imaginent point.» Selon notre source, c’est au cours de cette audience qu’est née l’idée d’intensifier les manifestations des libéraux dans les rues de la capitale française et même des autres capitales européennes pour la libération « des otages ».


Dakarflash2




1.Posté par amina la metisse peulh le 18/01/2016 19:32
Coucou les AMIS,
C est la belle métisse dans toute sa splendeur,
qui vous convie dans son aubene de reve.
vous qui etes fatigues, vous qui etes soucieux,
venez qu on se partage vos peines.
AMINA a toujours la solution
Avec AMINA TOUT EST POSSIBLE.
773882184/770617842
NB on fait de la pédicure et manucure ,plus epillation

2.Posté par eva le 18/01/2016 21:23
y'a pas plus agréable pour un bon massage sensuel ou sénégalais avec toute l'arsenal de (thiourayes)
et de terminer sous une douche équipé de chauffe eau.
envi de passer de bon moment inoubliable?
venez nous voir.
nous sommes seules dans notre villa de grande standing, nous vous faisons voyagés au paradis du bien-être secret du massage 77 598 76 89 ou 76 647 25 63

3.Posté par eva le 18/01/2016 21:44
Envie d’etre chouchouter
Succombez à nos mains douces et expertes !
Nous sommes de jolies et sexy masseuses belles âgées de 21 à 26 ans, pour un moment de plaisir absolu durant lequel nous n’accorderons d’attention qu’à mettre tous vos sens en effervescence, avec nos massages lomi_lomi,doux,relaxant,californian,sportif et aux sensations exquises et intenses dans un cadre chic et raffiné.
Et pour amplifier cette parenthèse de sensualité, de detente et bienetre.
Sans attendre contactez-nous au 77 181 19 99 ou 76 739 37 29
Avec ou sans rendez-vous !!!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >