Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Retransmission de la CAN 2017: Justice et faits divers dominent la Une des quotidiens


DAKARFLASH-L’actualité judiciaire, avec la réponse en Conseil des ministres de Macky Sall au juge Ibrahima Dème, démissionnaire du Conseil supérieur de la magistrature (Csm), ainsi que la délibération du procès de l’affaire Ndiaga Diouf, et les faist divers, se partagent la Une des quotidiens sénégalais parvenus jeudi à Dakarflash.com.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 16 Février 2017 || 237 partages || 0 commentaires

Retransmission de la CAN 2017: Justice et faits divers dominent la Une des quotidiens
«Démission du juge Dème du Csm-Les objectifs de Macky Sall», titre EnQuête.
 
Ce journal relaie les propos de Macky Sall en conseil des ministres et écrit : «Les réformes du Conseil supérieur de la magistrature (Csm) entreprises depuis mon arrivée au pouvoir ont permis de mieux positionner notre appareil judiciaire dans son environnement national et international, marqué par des problèmes nouveaux et des enjeux complexes».
 
Sur ce sujet, Le Quotidien affiche ce qu’il appelle «la réponse de Macky Sall au juge Dème».
 
«Consolidation de l’état de droit, indépendance et modernisation de la justice…Macky Sall confirme Dème», estime Sud Quotidien.
 
Selon le journal, Macky Sall a engagé le Gouvernement à améliorer l’efficacité du système judiciaire dans le respect scrupuleux de la Constitution.
 
Ce qui dire au Soleil que l’Etat veut «améliorer l’efficacité du système judiciaire».
 
L’As titre sur la délibération aujourd’hui du procès de l’affaire Ndiaga Diouf et écrit que «Barthélémy Dias retient son souffle».
 
Pour Walfadjri, «Barthélémy Dias joue son avenir aujourd’hui».
 
Les quotidiens traitent également des suites du meurtre du jeune orpailleur, lundi dernier, à Saraya par un agent des Douanes.
 
Libération confirme que c’est «un auxiliaire des douanes qui est le tireur».
 
«Le jeune Yamadou Sagna a été enterré hier à Kédougou. Macky Sall fait le mort» sur ce sujet en Conseil des ministres, note Le Quotidien.
 
Pourtant, Le Témoin indique qu’après les violentes émeutes à Kédougou, «l’Etat joue l’apaisement» avec «le Chef de l’Etat qui offre 3 millions f cfa à la famille de la victime et demande l’ouverture d’une enquête».
 
L’Observateur raconte toujours le déroulé des évènements de Saraya, mais souligne que «l’Etat prend des engagements fermes».
 
Cependant, Walfadjri qualifie «le Sénégal (de) terre de bavures» et rappelle que 12 cas sont enregistrés avec Macky Sall, 25 sous le régime libéral.
 
A sa une, L’Observateur parle du projet du nouveau code de la route et estime que «l’Etat veut saigner les chauffeurs» car, les amendes forfaitaires vont passer de 6000 f cfa à une somme dissuasive.
 
LA REDACTION DE DAKARFLASH
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :