Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Rétrospectives : Attentats, référendum, Burqa, Corruption... L’année 2015 résumée en 30 images


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 27 Décembre 2015 || 42 Partages

Rétrospectives : Attentats, référendum, Burqa, Corruption... L’année 2015 résumée en 30 images

2015 a vécu. Et le moins que l’on puisse dire est que l’année a été sanglante et riches en rebondissements, parfois même vaudevillesques. 

Drame à la Mecque : 64 Sénégalais périssent 2015. C’était la grande tragédie à la Mecque. Après l’effondrement d’une grue près de la grande mosquée où 107 personnes ont trouvé la mort à une semaine du début du Hadj, un autre drame a secoué l’Arabie Saoudite. Une bousculade dans la vallée de Mina lors du rituel de la lapidation de Satan a causé plus de 1000 morts et plus de 900 blessés. Les Africains y ont payé un lourd tribut. 64 Sénégalais y ont perdu la vie. Un deuil national de trois jours a été décrété au Sénégal, et dans d’autres pays africains, en hommage aux victimes. 

Attentats à paris : 142 morts 

align= 

Il y a eu d’abord le Carnage à Charlie Hebdo. Douze personnes — huit journalistes, un policier, un employé de l’immeuble et deux invités — ont été tuées le 7 janvier dans les locaux du journal satirique, Charlie Hebdo, réputé pour ses saillies « bêtes et méchantes » notamment sur le prophète, Mohamed. En réaction, deux hommes armés, les frères Kouachi, ouvrent le feu sur le journal français, pour « venger Mohamed ». Paris, vient de vivre, son premier attentat. Le monde se mobilise et devient « Charlie ». Outre-Manche, des musulmans de par le monde, palestiniens, égyptiens, sénégalais, protestent. « Je suis Mohamed », devient le slogan anti — Charlie. Au Sénégal, des intellectuels ou citoyens lambdas se révoltent et battent le macadam contre la participation du président Macky Sall à la marche républicaine du 11 janvier. 

Le 13 novembre 2015, une série d’attentats, revendiqués par l’organisation terroriste dénommée « État islamique » (dite « Daech »), est perpétrée. Les terroristes ciblent Saint-Denis aux abords du stade de France où se jouait un match amical de football (France-Allemagne), les 10e et 11e arrondissements de Paris où plusieurs restaurants sont mitraillés et la salle de spectacle du Bataclan (également dans le 11e arrondissement), où 1 500 personnes assistaient à un concert. 

Le bilan total des victimes fait état de 129 morts et de 352 blessés, dont 99 en situation d’urgence absolue. Un blessé décède quelques jours plus tard portant le nombre de morts à 130. 

Prise d’otages au Mali : Le Radisson Blu de Bamako attaqué 

align= 

Une semaine après les attentats meurtriers de Paris, Bamako, a été à son tour frappé par la terreur djihadiste. L’hôtel Radisson Blu de la capitale malienne est à son tour, la cible de terroristes. L’attaque, revendiquée par le groupe djihadiste, Al-Mourabitoune de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, fait près de 20 morts, dont un jeune sénégalais, du groupe Vivo-Energie en mission au Mali. Cette attaque fait suite à celle du restaurant Bar-La Terrasse en mars 2015, qui a fait 5 morts. 

Le taximan sur la passerelle : L’indiscipline fait le tour du monde 

align= 

Les images ont fait le buzz sur Internet. Rares, pour être soulignées. Dimanche 9 août, alors que les routes de la capitale étaient sous l’emprise des eaux de pluie, un conducteur de taxi n’a pas hésité à emprunter une passerelle destinée aux piétons près de l’autoroute à péage à Hann Maristes. Pris en photo en flagrant délit par un passant, les clichés du « taximan indiscipliné » ont fait le tour de la toile, au point que les autorités se saisissent de l’affaire. Quelques jours plus tard, Ousseynou Diop, est arrêté et condamné à 45 jours d’emprisonnement ferme en plus d’une amende de 56 000 FCFA. 

Profanation du cimetière de Pikine : Des dépouilles exhumées par des inconnus 

align= 

Près de six tombes ont été profanées au cimetière de Pikine en moins de 6 mois. En octobre, deux corps de nouveau-nés ont été jetés au milieu des tombes. Quatre mois auparavant, une dame y avait été déterrée. Plus récemment, deux nouveaux corps ont été exhumés. Un vieux de 80 ans et un bébé de 7 mois, fraichement enterrés. Si un fossoyeur du cimetière a été arrêté, inculpé et envoyé en prison, les commanditaires, eux, courent toujours. Toutes choses qui font penser à des pratiques occultes. 

La chute du lion : Balla Gaye mord la poussière 

align= 

Dix coups au sol. Le lion de Guédiawaye est à terre. C’était le 5 avril. Eumeu Sène a confirmé sa suprématie sur l’ancien roi des arènes, Balla Gaye II, qu’il affrontait pour la seconde fois. Une défaite qui a congédié le jeune lutteur à une « retraite » prématurée après sa défaite de 2014 face à « Bombardier ». 

Verdict de la Crei : 6 ans ferme, 138 milliards d’amende, le sort de Karim Wade scellé 

align= 

23 mars 2015. Le sort de Karim Wade est scellé. Après deux ans de marathon judiciaire, la sentence du juge de la Cour de répression de l’enrichissement illicite est sans appel : 6 ans ferme et 138 milliards FCFA d’amende. Cinq ans et une amende de 138 milliards pour ses complices, Bibo Bourgi et Pape Amadou Pouye. Les militants du Parti Démocratique sénégalais (Pds) crient à l’injustice. Des militants sont arrêtés, Toussaint Manga, Secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) est depuis mars 2015, sous les verrous. Avant lui, le lutteur Bathie Seras, militant libéral et Aminata Nguirane, « karimiste » étaient arrêtés, soupçonnés de troubles à l’ordre public. En août, les avocats de Karim Wade se pourvoient en cassation. La Cour suprême confirme la décision de la Crei. Karim Wade, ancien ministre et fils de l’ancien président de la République, reste en prison, pour 4 années encore. 

Début du procès de Hissène Habré : L’Afrique tient sa Cour pénale internationale 

align= 

Pour la première fois, l’Afrique juge un de ses présidents, sur son continent. Après plusieurs reports, le procès historique de l’ancien président tchadien s’est ouvert à Dakar devant la Chambre africaine extraordinaire, un tribunal ad hoc mis en place par l’Union africaine et le Sénégal. Hissène Habré, renversé en 1990, exilé à Dakar, est jugé pour crimes de guerre et crimes de tortures. Ce procès où l’ancien président a été trainé par la force à la barre a été taxé de « néocolonial » et « d’impérialiste ». Ajourné pour une durée de 45 jours, le procès a repris en septembre. Après quatre mois, les auditions des témoins (90) ont pris fin, et révèlent des crimes sexuels et autres génocides. La tenue de ce procès, dont le verdict est attendu au mois de mai 2016, marque un tournant important dans la justice internationale. 

Les lionnes championnes d’Afrique : « Les vieilles » ont encore des crocs 

align= 

Au Cameroun, les lionnes du basket, pourtant taxées de « vieilles », ont décroché le trophée continental en octobre. Le onzième pour l’histoire du basket féminin sénégalais. Avec ce titre, les filles de Tapha Gaye ont obtenu leur ticket pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro au Brésil en 2016. Mais, l’une des images marquantes de ce tournoi aura été sans doute la « gifle » du coach à la joueuse Ramata Daou, dont la vidéo a fait le tour de la toile. Un geste très critiqué qui a contraint Tapha Gaye à présenter des excuses publiques. 

Les Sénégalais agitent le voile : pour ou contre la Burqa? 

align= 

Les Sénégalais se sont déchainés sur le port du voile intégral. L’annonce du président Macky Sall en marge du sommet sur la Paix et la Sécurité à Dakar, d’interdire le port du niqab, a semé la pagaille. Si pour certains, le chef de l’État s’attaque à une liberté religieuse, pour d’autres, le port du voile intégral ne fait pas partie de la culture sénégalaise. Les médias iront même jusqu’à déclarer la mesure effective, alors qu’aucune loi n’a jusque-là été votée. Résultat : une femme à Ouakam a été dévêtue et battue. Malgré les précisions de Macky Sall, le débat se prolonge. 

Émigration : Un millier de morts en mer 
align= 

Plus d’un millier de migrants africains sont morts en mer cette année. En avril, un chalutier chavirait au large des côtes libyennes et faisait 700 morts. Plus de 1500 victimes ont été recensées, 400 migrants africains portés disparus, 40 personnes noyées dans le naufrage d’un bateau clandestin, qui a quitté la Libye pour l’Italie, en plus de 12 migrants chrétiens tués, dans le même navire, le 12 avril. Des naufrages répétitifs qui ont contraint l’Union européenne à préparer un plan d’urgence. 

Diaspora : Plusieurs Sénégalais succombent 
align= 

Trois jeunes filles mortes au Maroc. Un sénégalais retrouvé mort en garde à vue au Gabon. Trois Sénégalais morts dans un incendie en Algérie. Mor Sèye assassiné par balle en Italie. Une bagarre entre deux Sénégalais aux États-Unis dans l’état d’Ohio qui vire au drame. Souleymane Diallo tué en Côte d’Ivoire. Lamine Senghor, tué en France pour une cigarette. Quatre Sénégalais morts dans l’incendie d’un immeuble à Paris. Le tribut est lourd. 2015 a été fatal pour les Sénégalais de la diaspora. 

Yoff : Il assassine sa femme devant ses enfants et se tire une balle 
align= 

En août dernier, Emmanuel Sanchez, ressortissant sénégalais d’origine portugaise, abattait froidement son épouse, Fama Diop, une jeune sénégalaise de 34 ans, avant de se donner la mort devant ses deux filles. Le drame est survenu suite à une dispute du couple, la veille. Personne n’en saura plus sur les causes de ce meurtre passionnel, qui a ému Yoff. 

Hadji : 150 pèlerins laissés en rade à Dakar 
align= 

Près de 150 candidats au pèlerinage à la Mecque ne se sont pas rendus aux lieux saints de l’Islam. L’État du Sénégal, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, a dégagé toute responsabilité dans cette affaire. À l’en croire, « des pèlerins n’ont pu se rendre aux lieux saints de l’Islam, par la faute inexcusable d’opérateurs privés qui ont failli à leurs engagements contractuels vis-à-vis de leurs mandats », a accusé le ministère à travers un communiqué. Le président Macky Sall n’a pas d’ailleurs hésité à sortir le sabre et à dissoudre la commission nationale chargée de l’organisation du pèlerinage. 

Crash d’un avion de Senegalair : L’évacuation sanitaire vire au drame 
align= 

Le mystère n’est toujours pas élucidé. L’avion de Senegalair qui a crashé depuis septembre dernier reste introuvable. En marge du vote du budget du ministère des Transports aériens et du Tourisme, Maimouna Ndoye Seck a révélé que même si les recherches sont actuellement abandonnées, l’enquête technique se poursuit pour déterminer les causes de la disparition de l’avion qui transportait 7 personnes. L’avion HS 125 qui effectuait un vol d’évacuation sanitaire Ouagadougou-Dakar a soudainement disparu des radars à 111 km au large de Dakar. Il y avait à son bord deux Algériens, un Congolais, qui constituaient l’équipage, une patiente Française, un médecin et deux infirmiers sénégalais de SOS Médecins. 

Affaire Lamine Diack : La chute d’une icône 
align= 

C’est un véritable coup de tonnerre dans le milieu de la politique sénégalaise. Le Président Macky Sall a été cité dans le scandale de corruption des athlètes russes pour avoir bénéficié d’une partie de cette manne financière lors de sa campagne électorale. Il a été lavé par la suite. Mis en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé par les autorités françaises, l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf), Lamine Diack a déclaré aux enquêteurs français que des fonds russes auraient contribué à financer la campagne présidentielle de l’opposition en 2012. De graves révélations qui auraient pu conduire à « l’empêchement » du président. Puis, coup de théâtre. « Le Monde » qui avait fait la révélation se dédit et s’excuse. 

Pluies diluviennes : Les inondations font encore des dégâts 

align= 

Les pluies diluviennes qui se sont abattues cette année sur le pays ont occasionné de nombreux dégâts matériels et des pertes en vies humaines. En dépit d’un fonds spécial de 3 milliards FCFA alloué pour la gestion des inondations, le problème reste constant. 

Blanchiment d’argent : Thione Seck croule sous le poids des faux billets 
align= 

Le 30 mai dernier, Thione Seck était arrêté. Le mythique chanteur du « Raam Daan », père de la star montante Waly Seck, est depuis le mois de juin placé en détention à la prison du Cap Manuel. Il est inculpé de trafic de faux billets et blanchiment de plus de 40 milliards de FCFA. Son fils, Alioune Seck, est actuellement recherché pour trafic de faux billets. Le chanteur encourt jusqu’à 5 ans de prison. 

Visite mouvementée : Macky Sall caillassé à l’Ucad 
align= 

En visite à l’Université de Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) en août dernier, Macky Sall a essuyé des jets de pierre des étudiants, qui protestaient contre les retards de bourses. L’incident a conduit quatre étudiants du Mouvement des élèves et étudiants libéraux (Meel) en prison avant qu’ils ne bénéficient d’une liberté provisoire, en attendant que la justice statue sur leur sort. 

Bataille politique : L’Assemblée nationale transformée en ring 
align= 

Aida Mbodji qui gifle le député Seydina Fall. Des députés qui s’insultent et se tapent dessus?! Ça se passe de commentaires. La bataille pour le contrôle du groupe parlementaire libéral entre Aïda Mbodji et Modou Diagne Fada a plongé l’hémicycle dans le chaos. 

Environnement : Vote de la loi anti-plastique 
align= 

À l’unanimité, les députés sénégalais ont adopté une loi mettant fin à l’utilisation des sachets plastiques. Après une première tentative en 2002 et une seconde en 2006, c’est au mois d’avril dernier que la mesure a été adoptée. Dans plusieurs quartiers de la capitale, la mesure commence à prendre effet. La vente des sachets légers et gratuits commence à se faire rare. 

Instant Président : Jamais sans sa Marième 
align= 

À bord de l’avion présidentiel ou sur la plage de sa résidence secondaire à Popenguine, Macky Sall ne va jamais sans sa Marième. Instant glamour?! 

Overdose : Mort du mannequin Maty Mbodj 
align= 

À 28 ans, le jeune mannequin Maty Mbodji est décédée des suites d’une overdose. Deux de ses proches, dont son petit ami, ont été arrêtés. L’un pour non-assistance à personne en danger, l’autre pour destruction et dissimulation d’éléments de preuves. Son ami et collègue mannequin, Adja Diallo, dont la pièce d’identité a été retrouvée dans l’appartement du mannequin décédé, serait recherchée. Et serait visée selon plusieurs sites internet, par un mandat d’arrêt international. 

Les dérives de la danse sénégalaise 
align= 

« Kooba yi », « Na Gooré », « na femmé », « na deumé », « na Serigné », « na yambaré »... les Sénégalais ne sont pas à court d’imagination en matière de danse. Des dérives qui n’ont pas manqué de titiller certains religieux. 

Réduction du Mandat présidentiel : Élection en 2017 ou 2019? 
align= 

La date de la prochaine présidentielle fait encore débat. Et divise au sein du parti présidentiel, l’Alliance pour la République (Apr). Alors que Macky Sall avait promis de ramener le mandat de 7 à 5 ans, le ministre de l’Intérieur a récemment révélé qu’en dehors des législatives, la présidentielle n’est pas encore inscrit dans le calendrier républicain en 2017 ni même un référendum en 2016, comme proposé par le chef de l’État. 

Revirement politique : La transhumance a la peau dure 
 

La transhumance a la peau dure au Sénégal. Par la force des politiciens sénégalais, le mot a été intégré dans le Larousse. Après Djibo Kâ, c’est au tour de Ousmane Ngom, de grands caciques du PS, puis du Pds, de migrer aujourd’hui vers l’Alliance pour la République (Apr). 

Guerre au Yémen : Macky convoie 2100 soldats en Arabie Saoudite 

 

Au mois de mai dernier, le Président Macky Sall faisait part de sa volonté d’envoyer un détachement de 2100 soldats sénégalais au Yémen. Une décision qui n’a pas manqué de faire débat alors qu’il n’en a pas déployé autant au Mali voisin. 

Scandale à Marseille : Un diplomate sénégalais ivre exhibe son sexe à Marseille 
 

Un diplomate ivre, qui exhibe son sexe dans les rues de Marseille. Tamsir Faye a été la risée du web. L’information relayée par le journal « La Provence » a valu au consul général, Tamsir Faye, d’être relevé de ses fonctions, en dépit de son démenti. 

Wiri wiri : Best série de l’année 
 

Le sitcom lancé par la Télévision Futurs médias connait un succès retentissant. Le thème principal de la série de la troupe Soleil Levant, remet au goût du jour le problème de la bigamie. 
  

  

Auteur: Lala Ndiaye - Seneweb.com 


DakarFlash1



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >