Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Revue de presse Dakarflash : Les quotidiens se mettent aux habits diplomatiques


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 30 Décembre 2016 || 370 partages || 0 commentaires

Revue de presse Dakarflash :  Les quotidiens se mettent aux habits diplomatiques
Les quotidiens se mettent aux habits diplomatiques
Dakarflash.com-La Diplomatie, avec notamment la sortie hier de Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur (Maese) à l’Assemblée nationale, alimente la Une des quotidiens parvenus vendredi à Dakarflash.com.

«Yavuz Selim, Gambie, Israël-Mankeur sans diplomatie», titre Le Quotidien.
 
A propos de l’affaire du retrait de l’autorisation du groupe scolaire turc Yavuz Selim, le ministre précise que «le mouvement de Gülen est une organisation terroriste en Turquie».
 
«Il y a des négociations pour une loi d’amnistie en faveur de Yahya Jammeh. Le programme de coopération avec Israël n’est pas dense», poursuit Mankeur Ndiaye.
 
Dans 24 Heures, il estime qu’«il y a juste une tempête diplomatique avec Israël».
 
«Sénégal-Israël, clash total», note L’Observateur, dans lequel journal, Mankeur martèle : «Tant mieux si Netanyahou annule ma visite».
 
Pour EnQuête, «Dakar accentue la pression» contre Jammeh, faisant dire au Maese  qu’à compter du 18 janvier, Jammeh ne sera plus président, mais que «le Sénégal n’est pas des bellicistes».
 
Pourtant, La Tribune informe que Dakar cherche des solutions pacifiques à la crise gambienne.
 
Quoi qu’il en soit, dans Sud Quotidien, Mankeur Ndiaye se veut plus clair et rappelle qu’ «à compter du 18 janvier, Jammeh ne sera plus président».
 
Sur la décision du Pm israélien de geler ses relations avec le Sénégal, suite au vote d’une résolution contre les colonies en Palestine, Mankeur Ndiaye affirme : «Cette position, nous l’assumons quelles que soient les sanctions».
 
Cette attaque à main armée à Payar (Est) occupe la Une de L’As qui précise que «trois jeunes dames enlevées, onze blessés».
 
Les Echos alertent sur de graves difficultés en vue entre Nouakchott et Dakar et révèle que «la Mauritanie réclame le pétrole et le gaz au large de Saint-Louis».
 
Nos confrères du Soleil mettent en exergue l’ambiance au Palais présidentiel et soulignent que «45 Sénégalais (sont) décorés dans les Ordres nationaux».
 
De son côté, Le Témoin donne «les raisons de la pénurie» de la viande de porc et explique que les importateurs bissau-guinéens et gambiens font une véritable razzia et payent au prix fort.
 
Selon le journal, environ 400.000 cochons sont tués par an au Sénégal pour approvisionner les Chrétiens qui représentent 5% de la population.
 
Faisant la rétrospective 2016, Walfadjri insiste sur «ces décisions qui confirment une justice aux ordres».
LA REDACTION DE DAKARFLASH

Dakarflash6



Nouveau commentaire :