Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Revue de presse Dakarflash : Les quotidiens traitent de la sortie de Macky Sall sur l’échec de Bathily à l’UA


DAKARFLASH-Les quotidiens sénégalais parvenus mardi à Dakarflash traitent en priorité de la sortie, hier, du président Macky Sall, sur la non-élection du professeur Abdoulaye Bathily, à la présidence e la Commission de l’Union africaine.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 7 Février 2017 || 489 partages || 0 commentaires

«Echec de Bathily-Macky Sall dédouane les voisins du Sénégal», note Sud Quotidien, relayant les propos du chef de l’Etat qui affirme : «Le Sénégal ne garde absolument aucun sentiment amer à l’égard des pays frères et voisins…»
 
«Le Sénégal ne garde aucun sentiment amer à l’égard de ses voisins», renchérit Macky Sall à la Une du Soleil.
 
 
Pour L’As, «Macky explique la défaite de Bathily», se met en défenseur de la Cedeao et tente d’expliquer le vote.
 
«Après cet échec de Bathily-L’Etat dit avoir tourné la page», constate EnQuête.
 
Parlant de politique, Walfadjri analyse les retombées d’une possible exclusion du Ps du maire de Dakar et voit «Khalifa sur les traces de Macky».
 
A la Une de L’Observateur, l’ex-inspecteur des Impôts et domaines, devenu leader du parti Pastef, «Sonko charge».
 
«C’est par intimidation que le régime essaie de cacher ses magouilles. Avec Macky, il y a plus d scandale en 4 ans, qu’avec Wade en 12ans…», soutient M. Sonko.
 
Pour EnQuête, «les urgences du moment» constituent «le parti de la demande sociale» pour Macky Sall.
 
Dans sa rubrique «En Profondeur», EnQuête traite de la gestion et au bilan de la Sapco et constate «un gouffre à milliards».
 
«En 4 ans, la société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques (Sapco) a reçu des subvention cumulées de 16 milliards, sans faire de résultat. Le litige avec Savana  et les anomalies dans la passation des marchés», révèle le journal.
 
Pendant ce temps, Libération poursuit les révélations sur Myna, l’Aser et la convention de 71 milliards f cfa, et indique : «La Bank of Africa et es troublantes commissions».
 
Le journal informe que les auditeurs de l’Armp dénoncent une suppression de commissions qui rémunèrent le même service.
 
«Trois paiements de 24 milliards f cfa et un taux de remboursement des avances de 60% en violation du Code des marchés», ajoute libération.
 
«Laveurs de cadavres, médecins légistes, policiers, procureurs et fossoyeur-Horreur au travail», titre L’As.
 
 
DAKARFLASH
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :