Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Revue de presse - L’incendie de Mbeubeuss alimente les quotidiens


Dakarflash.com-Les quotidiens sénégalais parus samedi mettent le focus sur l’incendie de la décharge d’ordures de Mbeubeuss.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 24 Décembre 2016 || 330 partages || 1 commentaires

 
Le journal EnQuête qui titre sur «les larmes de Mbeubeuss» informe que deux personnes sont décédées, des recycleurs portés disparus et d’énormes dégâts économiques constatés.
 
«Désemparés, traumatisés, impuissants, les 1000 recycleurs ne savent plus à quel saint se vouer. Les soldats du feu ont passé la nuit du jeudi à vendredi sur le site», informe EnQuête.
 
Ce qui fait dire à Vox Populi que «Mbeubeuss s’inquiète du sort des portés disparus» et que des foyers incandescents couvent toujours sous les ordures.
 
«Incendie-2 morts et une dizaine de personnes portées disparues-Mbeubeuss la décharge humaine», apprend-on dans Le Quotidien qui met en couleur rouge les deux derniers mots de son titre.
 
De son côté, La tribune indique que le bilan s’alourdit à Mbeubeuss car, après les deux premières victimes, «encore deux morts et des disparus».
 
«Le recherches se poursuivent pour retrouver les disparus», écrit La Tribune, à côté de L’Observateur qui note : «Incendie de la décharge de Malika-Deux nouveaux corps carbonisés découverts hier à Mbeubeuss».
 
 
Le Soleil parle de Noël et donne la parole à l’Archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, qui «dénonce le manque de repères éthiques et moraux».
 
Le général Mansour Seck occupe la une de L’As, affirmant que «l’occupation de la Gambie n’est pas un problème pour l’armée sénégalaise».
 
Selon nos confrères, Yahya Jammeh vire le directeur adjoint des renseignements gambiens.
 
Dans Sud Quotidien, Marcel de Souza, président d la Commission de la Cedeao affirme qu’en cas d’intervention militaire en Gambie, le Sénégal dirigera les opérations.
 
Libération poursuit les faist divers et donne «les trésors cachés du lieutenant-colonel Diadji Bâ», mis en demeure cette semaine par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).
 
«Le ministre de l’Intérieur roulé dans la farine-Abdoulaye Daouda Diallo se fait plumer par de faux Mbacké-Mbacké», titre Les Echos.


La Rédaction Dakarflash

Dakarflash4




1.Posté par Boly le 25/12/2016 19:21
c'est trop grave encore mesure de prudence

Nouveau commentaire :