Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Revue de presse de DakarFlash: Divers sujets relatifs aux législatives à la Une


DAKARFLASH-Les quotidiens sénégalais reçus mardi à Dakarflash.com traitent toujours des élections législatives du 30 juillet 2017, se focalisant ainsi sur divers sujets.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 8 Août 2017 || 94 partages || 0 commentaires

Dans Walfadjri, Idrissa Seck note qu’«avec 49% des voix, Macky Sall est minoritaire».

«Si nous travaillons convenablement, il ira au deuxième tour ou sera même battu. Le scrutin (législatif) est si chaotique qu’il ne saurait être un moyen de lecture de l’électorat», argumente Idy.

Parlant de prolongations des législatives, L’Observateur constate une «guerre de sièges devant les 7 sages».

Nos confrères affichent les arguments de Benno Bokk Yakaar pour l’annulation du vote de Touba, et informent que Manko Taxawu Sénégal demande l’annulation du vote de Dakar et Kaddu Askan Wi celui d’Abidjan.

Dans ce journal, Abdoulaye Badé, maire de Ziguinchor qui conduisait la liste Kaddu Askan Wi aux législatives indique : «Rien ne pourra me détourner de mon ambition présidentielle».

Le Témoin écrit que fort de ses trois députés, le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) se proclame chef de file de l’opposition.

«Nous n’allons pas nous ranger derrière Khalifa Sall», précise El Hadj Issa Sall, tête de liste nationale du PUR.

Le journal EnQuête dissèque l’échec d’Abdoul Mbaye et de sa coalition aux législatives et fait état d’une «douche froide !».

Il explique que Mbaye et sa coalition n’ont récolté que 14.207 voix, soit moins de 1% et une 40ème place sur les 47 listes en compétition.

Le Quotidien affiche «la Der des incohérences». Ce journal revient ainsi sur le député sortant, Iba Der Thiam, qui a restitué le carburant non consommé.

En faits divers, L’As informe de l’arrestation de dix Ouakamois dans le cadre de l’enquête sur le drame du stade Demba Diop.

«Bathily sort de sa réserve» dans Sud Quotidien et explique l’origine des problèmes de gouvernance politique et économique des pays africains.

Au même moment, le pèlerinage 2017 à la Mecque avec les conséquences d’une spéculation exagérée font la Une du Témoin. «Même avec 5 millions, des pèlerins laissés en rade», constate le journal.

LA REDACTION DE DAKARFLASH

Dakarflash6



Nouveau commentaire :