Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Revue de presse de DakarFlash: L’Ag de l’UMS et le rapport du crash de l’avion de Sénégalair se partagent la Une


DAKARFLASH-Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à dakarflash.com consacrent leur Une à l’Assemblée générale de l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS) tenue samedi et au rapport sur le crash de l’avion de Sénégalair en septembre 2015 au large de Dakar.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 21 Août 2017 || 119 partages || 0 commentaires

«Alternance à l’Union des Magistrats Sénégalais (UMS)-Macky perd ses pions dans la magistrature», note Walfadjri.
 
«Téliko remplace Magatte Diop à la tête des magistrats : Une ère d révolte», lit-on à la Une du journal EnQuête.
 
Le journal plonge dans les coulisses d’une véritable révolution et rend compte d’une vive polémique sur le vote par procuration.
 
«Souleymane Téliko, au nom de Dieu et des pairs», écrit Le Témoin.
 
Pendant ce temps, Sud Quotidien donne le «réquisitoire de Sidiki Kaba» sur les affaires Khalifa Sall, Oulèye Mané, Amy Collé Dieng, Penda Bâ, Assane Diouf.
 
Selon le ministre, ce n’est pas le député Khalifa Sall qui a été arrêté mais… «Il y a un débat pernicieux, médiatique et politique qui est un harcèlement tendant à violer l’esprit d’indépendance et de la conscience des magistrats. Le Sénégal ne viole pas les textes internationaux et sa Constitution. L’injure est un délité puni par la loi», affirme le Garde des Sceaux.
 
A la Une du Quotidien, le ministre de la Justice réplique aux avocats de Khalifa Sall et précise que «ce n’est le député qui est arrêté».
 
«Ce n’est pas le député Khalifa Sall qui a arrêté», renchérit le ministre dans Le Soleil qui informe que 200 logements sont promis aux magistrats.
 
A la Une du Témoin, on apprend que «les policiers sénégalais (en mission au Darfour sont) chassés par l’ONU».
 
Nos confrères expliquent qu’il est reproché au contingent sénégalais de s’être mal équipé en matériel de guerre.
 
«Les 142 éléments qui composent ce contingent rentrent à Dakar mi-septembre», ajoute le journal.
 
Libération traite du crash de l’avion de Sénégalair au large de Dakar en 2015 et donne «les détails d’un rapport explosif».
 
«Sénégalair n’avait pas d’autorisation pour exercer au Sénégal. L’Anacim a renouvelé le certificat de navigabilité alors que le dossier était incomplet. Deux mois avant le drame, l’aéronef avait fait un accident après un premier couac ; l’Asecna demande une inspection à l’Anacim qui ferme les yeux», informe Libé.
 
Les nouvelles révélations sur cet accident font la Une de L’Observateur qui informe que «l’équipage est mort 45 secondes après le crash».
 
Selon nos confrères, les passagers de l’avion sont morts d’anoxémie et que le cockpit de l’avion a été décapité en plein vol.
 
L’As parle de l’apologie du terrorisme sur les réseaux sociaux et indique que «Abdoulaye Daouda Diallo (ministre de l’Intérieur) se paie la tête de Assane Diouf».
 
LA REDACTION DE DAKARFLASH

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 22:23 Cheikh Tidiane Gadio libre dès lundi

Mardi 21 Novembre 2017 - 22:17 Khalifa Sall rejette la commission ad hoc