Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Revue de presse de DakarFlash: La campagne électorale s’impose aux quotidiens


DAKARFLASH-Les quotidiens sénégalais reçus, mercredi à Dakarflash.com, sont à fond sur la campagne électorale pour les élections législatives du 30 juillet 2017.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 12 Juillet 2017 || 164 partages || 0 commentaires

Selon L’As, à la tête d’une marée humaine à Thiès, la tête de liste départementale de Manko Taxawu Sénégal (Mts), «Idy charge Macky». L’ancien maire de Thiès, accuse le chef de l’Etat et son régime d’incompétents.
 
«Idy taille le régime», note L’Observateur, dans lequel journal, l’ancien Pm et leader du parti Rewmi affirme : «La vision de Macky Sall pour le Sénégal s’arrête à Diamniadio». Il ajoute que «sa gestion folklorique, vicieuse et familiale, est porteuse d’inquiétude et de désespoir».
 
De Dagana (Nord), le Pm Dionne, tête de liste nationale de Benno Bokk Yakaar (Bby), fait la Une du Soleil, en promettant «une conduite de 15 km pour régler le problème d’eau à Rosso».
 
«A Dagana, Wattu Sénégal mise sur le bilan de Me Wade», ajoute Le Soleil.
 
Le Quotidien s’intéresse aux attaques contre le maire de Dagana et écrit que «Dionne se Brack au Walo» en affirmant qu’ «Oumar Sarr appartient au passé».
 
Au troisième jour de campagne, EnQuête constate une «mobilisation tous azimuts», avec le Pm Boun Abdallah Dionne, tête de liste nationale de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (Bby) qui est dans le Nord du pays.
 
Selon ce journal, il y a eu hier une «marée humaine pour Idrissa Seck à Thiès (Ouest)», alors que «Me Aïssata Tall cherche +l’Avenir+ dans les rues de Pikine».
 
Après le retour du pape du Sopi, Le Témoin s’interroge : «Macky va-t-il rejoindre Wade dans l’arène ?»
 
«Elections législatives 2017 : L’âge de Wade et Niasse pollue le débat», note Walfadjri.
 
Contre les attaques verbales et physiques notées dans la campagne, Sud Quotidien écrit que «les femmes de la société civile votent la non-violence».
 
Libération poursuit la fraude massive aux épreuves du Bac et  révèle : «Un prof de Yalla Suur-en vendait les preuves à 200.000 f cfa». Ce journal fait état de 28 suspects arrêtés sur le territoire national.


LA REDACTION DE DAKARFLASH

Dakarflash6



Nouveau commentaire :