Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Revue de presse de DakarFlash: Les perspectives de modification du Code électoral toujours en exergue


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 5 Juillet 2017 || 158 partages || 0 commentaires

DAKARFLASH-La modification du Code électorale en vue qui doit autoriser l’électeur à choisir au moins cinq bulletins sur les 47 aux législatives du 30 juillet 2017 se taille toujours la part de lion dans les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à dakarflashc.om.
 
Contre la modification de l’article L78 du Cod électoral, Le Quotidien note dans sa manchette que «11 coalitions exigent le départ de Doudou Ndir, président de la Commission électorale nationale autonome (Cena)».
 
Ce qui fait dire à L’Observateur que «l’opposition significative érige un Front du Non  et exige la démission du président de la Cena».
 
Selon Sud Quotidien, cela ne décourage pas le Gouvernement qui «accélère la cadence» et prévoit le vote de la modification ce mercredi.
 
Sur ce, Walfadjri alerte sur «une session de tous les dangers» avec une douzaine de listes menacent d’assaillir l’hémicycle.
 
«Modalités de vote aux législatives : L’opposition vote Ouï pour le Code électoral», titre L’As.
 
Selon ce journal, la tête du président de la Commission électorale nationale autonome (Cena), à l’origine de cette modification de la Loi électorale, est mise à prix.
 
Nos confrères indiquent que le projet de loi sera examiné en Conseil des ministres aujourd’hui, et que la coalition Wattu Sénégal vilipende Macky Sall auprès de l’Union européenne.
 
Se focalisant sur le Baccalauréat 2017, EnQuête révèle que «ça fuite de partout».
 
Le Soleil met en exergue la Foire internationale du livre de Dakar (Fildak) et rappelle que «la 16ème édition (est) officiellement lancée». Selon le journal, le pays invité d’honneur est la République démocratique du Congo (Rdc).
 
Pendant ce temps, Le Quotidien plonge dans le 29ème Sommet de l’Union africaine et titre : «Condé glisse à Addis», après que le ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Mankeur Ndiaye, a dit que «par principe, le Sénégal est contre tout 3ème mandat».
 
«C’est l’Occident qui nous a imposé ces mandats», répond le président guinéen, Alpha Condé.
 
L’Observateur donne «les oups de feu de Mame Mbaye Niang», ministre de la Jeunesse. Selon M. Niang, le Premier ministre n’est pas le numéro 2 de l’Apr. «La proposition d’Amadou Bâ comme tête de liste ne reflète pas une responsabilité politique. L’opposition sent déjà sa défaite», poursuit-il.


LA REDACTION DE DAKARFLASH
 
 
 
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Juillet 2017 - 19:27 Y en a marre va parler ce lundi