Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Revue de presse de DakarFlash: Les quotidiens insistent sur les notes du Fmi à l’économie sénégalaise


DAKARFLASH-La presse quotidienne parvenue mercredi à dakarflash.com met en exergue les notes décernées, hier, à l’économie sénégalaise par Ali Mansoor, chef de la délégation du fonds monétaire international (Fmi).

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 20 Septembre 2017 || 72 partages || 0 commentaires

«Croissance économique et dette publique : Les bons et mauvais points du Fmi», rapporte Sud Quotidien.
 
Le journal souligne que l’institution de Bretton Woods a noté une croissance économique solide et au-dessus de 6% et une dette publique qui s’accentue.
 
«Revue du programme économique-Le Fmi liste les bons et mauvais points du Sénégal», écrit L’As.
 
Selon nos confrères, le Fmi attire l’attention sur la croissance de la dette publique qui passe de 24% des recettes à 30%. «Le Gouvernement est invité à opérer des réformes afin de ramener la dette au niveau où elle était en 2014», ajoute L’As.
 
S’agissant de politiques économiques, Le Soleil note que «le Fmi décerne un satisfécit au Sénégal».
 
Selon ce journal, les résultats macroéconomiques enregistrés par le Sénégal, pour l’année en cours, sont globalement satisfaisants ; le taux d croissance sera supérieur à 6%.
 
Toutefois, l’institution de Bretton Woods invite le Gouvernement à poursuivre les réformes et à réduire la charge de la dette.
 
«Situation économique du Sénégal : Les bonnes et mauvaises notes du Fmi», écrit EnQuête.
 
Pour Walfadjri, «le Fmi a alerté sur la dette émergente du Sénégal».
 
A la Une de ce journal, on apprend l’installation, aujourd’hui, des Commissions de l’Assemblée nationale. «Benno encore à l’épreuve du partage du pouvoir», note le journal.
 
«La rationalisation des partis divise la classe politique», titre Vox Populi.
 
L’Observateur informe que nommé Dg de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), «Aliou Sall va démissionner» de la présidence de l’Association des maires du Sénégal (Ams).
 
«Il démissionne de l’Ams, de la Bdk, de la Bda et autres : Aliou Sall se consigne à la Cdc», renseigne Le Quotidien.
 
Dans sa rubrique «Tel Quel», le journal EnQuête parle d’Aly Ngouille Ndiaye, «un polytechnicien à l’Intérieur».
 
«Fils de l’ancien maire socialiste de Linguère, Ndiatté Ndiaye, le nouveau ministre de l’Intérieur a longtemps résisté aux sirènes de la politique. Ecole polytechnique, formation militaire à Bango, Etats-Unis, Djomec, Bhs…la longue marche», note EnQuête.


LA REDACTION DE DAKARFLASH
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :