Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

«S’il y a des prières à faire dans l’affaire Khalifa Sall… », (avocat de l'Etat)


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 30 Mars 2017 || 2030 partages || 0 commentaires

Avocats de l’Etat du Sénégal dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Mes Papa Moussa Félix Sow, Baboucar Cissé et Yérim Thiam refusent d’entendre parler de «complot politique». Tout ce qu’ils souhaitent dans ce dossier, c’est que «l’argent qui appartient aux contribuables, retourne aux contribuables, que ça soit remboursé». 

Aux côtés de l’agent Judiciaire de l’Etat (AJE), Me Yérim Thiam et Cie réclament près de deux (2) milliards à Khalifa Sall et Cie.
 
«Le préjudice de l’Etat du Sénégal, c’est plus d’un milliard. Nous ne l’avons pas encore évalué mais ce sera aux alentours de deux (2) milliards», sert l’ancien Bâtonnier.
 
Dans ce dossier, la partie civile souhaite «que l’argent qui appartient aux contribuables, retourne aux contribuables, que ça soit remboursé».
 
«Nous pensons que s’il y a des prières à faire dans ce dossier, c’est pour l’ensemble de nos concitoyens, qu’ils puissent retrouver des gestions saines», martèle Me Thiam.
 
La robe noire de poursuivre : «Comment voulez-vous expliquer qu’à chaque fois que quelqu’un est pris la main dans le sac, il crie en disant que c’est une affaire politique. Ça me paraît aberrant. Voilà quelqu’un qui s’est fait élire en disant qu’il va nettoyer les mauvaises habitudes et puis, il se sert dans la caisse sans justifier l’utilisation de ces fonds, je ne sais pas qu’est-ce qui de politique là-dedans». 


Pressafrik

Dakarflash2



Nouveau commentaire :