Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



SE SENTANT SNOBE PAR LE GOUVERNEMENT: Le Sytjust menace d’aller en grève, dès la semaine prochaine


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 14 Septembre 2016 || 23 Partages

SE SENTANT SNOBE PAR LE GOUVERNEMENT: Le Sytjust menace d’aller en grève, dès la semaine prochaine

Le secteur de la justice risque de connaître de nouvelles perturbations, au lendemain de la fête de Tabaski prévue lundi prochain. Car, le Syndicat des travailleurs de la Justice (SYTJUST) menace de dérouler son troisième plan d’actions. Une manière de dénoncer le mépris des techniciens du ministère de la Fonction publique à leur égard.

Suite aux négociations ouvertes avec le gouvernement, le Sytjust devait les rencontrer, jeudi dernier, dans le cadre d’une réunion technique consacrée à l’étude et à la discussion des projets de statut des travailleurs de la justice. Mais, à l’heure indiquée, 15 heures 30 minutes exactement, les représentants du Sytjust se sont retrouvés seuls dans la salle de réunion. Me El Hadj Ayé Boun Malick Diop, secrétaire général du Sytjust, et ses camarades renseignent dans un communiqué, qu’ils ‘’ont eu la mauvaise surprise de constater qu’aucun technicien du ministère de la Fonction publique, ni du ministère des Finances, encore moins ceux du ministère de la Justice n’étaient présents dans la salle de réunion’’.

Ainsi, après une heure d’attente, ils ont tout simplement pris la décision de quitter les lieux. Une situation qui les a mis dans tous leurs états. Ils fustigent ‘’ une irresponsabilité et un manque de sérieux de la part du ministère de la Fonction publique qui ne leur laissent aucune alternative crédible, si ce n’est de dérouler son troisième plan d’action, à compter de la semaine prochaine’’. Car, aux yeux des syndicalistes, ‘’cette attitude frisant la désinvolture dénote éloquemment un dilatoire du Gouvernement face aux  légitimes revendications  des travailleurs de la justice du Sénégal’’. Pourtant rappellent-ils, ‘’le travail qui devait être fait à cette réunion était prévu pour le 18 août 2016, mais à cette date, le Directeur de la Fonction publique et les techniciens du gouvernement avaient sollicité du SYTJUST un délai de deux semaines pour mieux s’imprégner des projets de textes’’.

Enquête

Il faut rappeler que suite à la grève de 72 heures observée, à deux reprises (les 26, 27, 28 juillet 2016 et les 2, 3, 4 août 2016) par le Sytjust, le gouvernement avait convié les grévistes autour de la table des négociations, le 8 août dernier. A l’occasion, des ‘’comités décisionnels’’  en vue d’une satisfaction totale de leurs plateformes revendicatives avaient été mis en place. Et le Sytjust avait donné un ultimatum de 21 jours au gouvernement. Etant donné que ce délai est largement dépassé, les syndicalistes se désolent que ‘’le Gouvernement au lieu de saisir leur main tendue pour un dialogue franc et sincère propice à une amélioration de la qualité du service public de la justice, cherche plutôt par des manœuvres saugrenues à  abuser de l’esprit de responsabilité toujours affiché par les travailleurs de la justice’’. 


Dakarflash2



Nouveau commentaire :