Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



SERIE DE VOLS A MAIN ARMEE A SAINT-LOUIS Les bourreaux des nantis chez le procureur


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 12 Novembre 2015 || 56 Partages

SERIE DE VOLS A MAIN ARMEE A SAINT-LOUIS Les bourreaux des nantis chez le procureur

Les personnes supposées riches à Saint-Louis vont sans doute pousser un ouf de soulagement. La bande de malfaiteurs qui ne ciblait que les nantis a été arrêtée. 6 voleurs et 2 receleurs ont été déférés au parquet.

 

Deux mois après avoir mis aux arrêts une bande de malfaiteurs qui écumait la zone rurale de Saint-Louis, les hommes du lieutenant-colonel Ibrahima Diop commandant de la légion Nord viennent d’arrêter un gang de malfaiteurs. La bande agissait dans la zone urbaine, plus particulièrement dans les quartiers de Bango, Ngallèle, Cité SAED, Boudiouck, Diougob et l’université Gaston Berger.

A la tête du groupe, le nommé A. Niasse, âgé de 32 ans. Les malfrats ont effectué une vingtaine de cambriolages  dans les maisons de personnes supposées nanties. La demeure du procureur de la République a été même visitée  et cambriolée par ces voleurs. L’opération des gendarmes a permis de mettre la main sur 6 voleurs et 2 receleurs et un important butin qui, selon le colonel Ibrahima Diop, est une infime partie. ‘’Nous sommes sur les traces du reste du butin que nous avons bien localisé. Les autres receleurs sont aussi recherchés‘’, a-t-il indiqué.

Selon l’adjudant-chef Boubacar Diémé commandant de la brigade des recherches, le modus operandi de la bande consistait à cibler des maisons des hommes riches. Ainsi, des domiciles de magistrats, professeurs d’université, et de résidents étrangers ont été cambriolés. Ces voleurs n’avaient pas d’heure, ils opéraient de jour comme de nuit. Ils s’armaient de coupe-coupe, poignards, marteaux, couteaux, gourdins et autres armes blanches. ‘’Le vendredi 9 octobre, le procureur a été victime d’un cambriolage et après avoir recoupé  des informations, on a mis la main sur le chef de la bande et sur ses lieutenants qui sont des mineurs  de 17, 18 et 19  ans’’, a révélé le commandant de la brigade des recherches Boubacar Diémé. Ce dernier qui dirigeait les opérations précise que le cerveau A. Niasse planifiait les sorties en mettant à la disposition des mineurs sa moto jakarta en plus de téléphones portables.

Selon nos informations, la bande attendait que les propriétaires des maisons  sortent, pour intervenir. Et elle n’hésitait pas à s’attaquer aux victimes avec des armes blanches. Sentant la menace des gendarmes, la bande change de stratégies et commence à voler en plein jour en épiant les domiciles. Le butin était ainsi remis à A. Niasse  qui le vendait pour procéder plus tard  au partage avant de charger sa boutique et  construire sa maison avec cet argent. Pour l’heure, on ne peut pas connaître le nombre exact de receleurs  mais les gendarmes font de leur mieux pour arrêter les autres afin de mettre les malfrats hors d’état de nuire. Le colonel Ibrahima Diop demande d’ailleurs aux populations de collaborer  et de signaler  tous les suspects dans leurs quartiers. ‘’Nous savons que pour cette affaire-ci, la majeure partie des cambrioleurs est connue par le voisinage. Alors on appelle à la vigilance’’, a-t-il lancé.

Les 6 cambrioleurs et les 2 receleurs ont été déférés au parquet.

Les personnes supposées riches à Saint-Louis vont sans doute pousser un ouf de soulagement. La bande de malfaiteurs qui ne ciblait que les nantis a été arrêtée. 6 voleurs et 2 receleurs ont été déférés au parquet.

 

Deux mois après avoir mis aux arrêts une bande de malfaiteurs qui écumait la zone rurale de Saint-Louis, les hommes du lieutenant-colonel Ibrahima Diop commandant de la légion Nord viennent d’arrêter un gang de malfaiteurs. La bande agissait dans la zone urbaine, plus particulièrement dans les quartiers de Bango, Ngallèle, Cité SAED, Boudiouck, Diougob et l’université Gaston Berger.

A la tête du groupe, le nommé A. Niasse, âgé de 32 ans. Les malfrats ont effectué une vingtaine de cambriolages  dans les maisons de personnes supposées nanties. La demeure du procureur de la République a été même visitée  et cambriolée par ces voleurs. L’opération des gendarmes a permis de mettre la main sur 6 voleurs et 2 receleurs et un important butin qui, selon le colonel Ibrahima Diop, est une infime partie. ‘’Nous sommes sur les traces du reste du butin que nous avons bien localisé. Les autres receleurs sont aussi recherchés‘’, a-t-il indiqué.

Selon l’adjudant-chef Boubacar Diémé commandant de la brigade des recherches, le modus operandi de la bande consistait à cibler des maisons des hommes riches. Ainsi, des domiciles de magistrats, professeurs d’université, et de résidents étrangers ont été cambriolés. Ces voleurs n’avaient pas d’heure, ils opéraient de jour comme de nuit. Ils s’armaient de coupe-coupe, poignards, marteaux, couteaux, gourdins et autres armes blanches. ‘’Le vendredi 9 octobre, le procureur a été victime d’un cambriolage et après avoir recoupé  des informations, on a mis la main sur le chef de la bande et sur ses lieutenants qui sont des mineurs  de 17, 18 et 19  ans’’, a révélé le commandant de la brigade des recherches Boubacar Diémé. Ce dernier qui dirigeait les opérations précise que le cerveau A. Niasse planifiait les sorties en mettant à la disposition des mineurs sa moto jakarta en plus de téléphones portables.

Selon nos informations, la bande attendait que les propriétaires des maisons  sortent, pour intervenir. Et elle n’hésitait pas à s’attaquer aux victimes avec des armes blanches. Sentant la menace des gendarmes, la bande change de stratégies et commence à voler en plein jour en épiant les domiciles. Le butin était ainsi remis à A. Niasse  qui le vendait pour procéder plus tard  au partage avant de charger sa boutique et  construire sa maison avec cet argent. Pour l’heure, on ne peut pas connaître le nombre exact de receleurs  mais les gendarmes font de leur mieux pour arrêter les autres afin de mettre les malfrats hors d’état de nuire. Le colonel Ibrahima Diop demande d’ailleurs aux populations de collaborer  et de signaler  tous les suspects dans leurs quartiers. ‘’Nous savons que pour cette affaire-ci, la majeure partie des cambrioleurs est connue par le voisinage. Alors on appelle à la vigilance’’, a-t-il lancé.

Les 6 cambrioleurs et les 2 receleurs ont été déférés au parquet.
Enquête


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 08:06 Revue De Presse du 09 Décembre 2016 - Zik fm