Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



SON PARTI LANCE CE WEEK-END : Fada répond favorablement à Macky


A peine son parti porté sur les fonts baptismaux, ce week-end, Modou Diagne Fada répond favorablement à l’appel du Président Macky Sall pour des retrouvailles de la famille libérale.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 9 Mai 2016 || 436 Partages

SON PARTI LANCE CE WEEK-END : Fada répond favorablement à Macky

‘’Nous avons voulu taire les querelles entre nous et certains conservateurs du Pds, en prenant acte, et créer notre propre parti afin d’éviter des débats de caniveaux’’. Ainsi, le divorce est définitivement consommé entre Modou Diagne Fada et le Parti démocratique sénégalais. Le président du groupe parlementaire ‘’Libéraux et démocrates’’ a convié ce week-end à une assemblée générale consultative qui a enregistré la présence des réformateurs des 45 départements du pays et de la diaspora. Tous ces jeunes, femmes, cadres, élèves et étudiants sont sortis des flancs du Parti démocratique sénégalais (Pds). Ils se sont montrés favorables à la mise sur pied d’une formation politique.

Ainsi, Modou Diagne Fada est désormais le Président du parti ‘’Les démocrates réformateurs/ Yeesal’’ (Ldr/Yeesal). Cette formation politique n’est pas très loin du parti de Me Wade, de par le choix du nom, des couleurs et du slogan. L’enfant de Darou Mousty a choisi le bleu et le jaune, avec une calebasse de maïs comme emblème.  Mais Modou Diagne Fada refuse de faire toute corrélation avec ses ex-frères de parti. Il soutient toutefois que sa formation politique est un parti d’obédience libéral et panafricaniste qui a pour vocation de réformer sa façon de s’opposer. ‘’Et lorsque nous serons à la tête du pays, nous allons réformer les institutions’’, promet-il.

‘’Dialoguer ne veut pas dire entrer dans le gouvernement’’

En attendant, le Président de Ldr/Yeesal déclare que son parti est favorable à des retrouvailles de la famille libérale. Seulement Diagne Fada et Cie souhaiteraient être édifiés sur les enjeux de ces retrouvailles. ‘’Nous sommes issus de la grande famille libérale. S’il doit y avoir retrouvailles, nous devons être concernés. Pour le moment, nous ne sommes pas saisis par le Président Macky Sall. Nous ne connaissons pas le contenu de ce dialogue. Mais le moment venu, les instances se prononceront’’, renseigne Diagne Fada. Avant de préciser que ‘’dialoguer ne veut pas dire entrer dans le gouvernement ou transhumer vers l’Alliance pour la république’’.

Perspectives du parti

Les réformateurs, qui n’entendent pas allonger la liste des nombreux partis non crédibles, comptent s’imposer sur l’échiquier politique national. ‘’Notre parti présentera une liste aux prochaines législatives pour tester la capacité de Ldr. Nous sommes également prêts à aller en coalition avec d’autres partis, mais sur une liste essentiellement constituée de militants de notre parti’’, renseigne Diagne Fada.

L’enfant de Darou Mousty n’a pas manqué de lancer des piques à ses ex-frères de parti qui lui prêtent l’ambition de rejoindre le camp présidentiel. ‘’Ceux qui nous accusent d’être de connivence avec Macky Sall sont en train de courir vers l’Apr. Ils sont de connivence avec le pouvoir de façon claire. A la suite d’un simple appel lancé lors de la présentation de condoléances, on en a fait un  prétexte pour aller vers Macky Sall’’, précise Diagne Fada.

Présidence du groupe parlementaire

Toutefois, le Président du groupe parlementaire des ‘’Libéraux et démocrates n’entend pas céder facilement son siège à l’Hémicycle. Modou Diagne Fada dit qu’il est en phase avec la ‘’loi et l’éthique’’. ‘’Si j’avais démissionné du parti, j’aurais abandonné le poste. Mais j’ai été exclu. S’ils persistent, je mettrai le poste en jeu au sein du groupe et ils choisiront qui ils veulent. Je ne veux pas reculer à cause d’une plainte. Je laisse la loi trancher sur cette affaire. Le groupe parlementaire n’appartient à aucun parti. Il est régi par l’Assemblée nationale’’, déclare Diagne Fada.  A l’en croire, il  fait  partie des plus anciens cofondateurs du Pds, après Me Wade et Abdoulaye Faye. Une légitimité historique et populaire qui lui a permis de gagner sa base, lors des différentes élections. Il exhorte également ses militants à toujours être respectueux envers l’ancien président de la République. Par contre, ils les invitent à faire face aux ex-camarades de parti qui oseront se dresser sur leur chemin.  

Enqu^zte


Dakarflash2



Nouveau commentaire :