Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Save the Children alerte sur les risques d’urgence humanitaire en Gambie et au Sénégal


DAKARFLASH- L’ONG humanitaire Save the Children alerte sur les risque d’une urgence humanitaire en Gambie et au Sénégal, avec milliers d’enfants déplacés, suite à la crise gambienne.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 19 Janvier 2017 || 476 partages || 23 commentaires

Save the Children alerte sur les risques d’urgence humanitaire en Gambie et au Sénégal
Dans un communiqué de presse, la structure indique que les hôpitaux, écoles et autres services publics en Gambie, et au Sénégal voisin, risquent d’être débordés du fait de la fuite de milliers d’enfants qui craignent la montée de la violence. Le personnel de Save the Children au niveau de la région signale un risque d’urgence humanitaire des deux côtés de la frontière en cas de violence en Gambie.
 
Les Nations unies estiment qu’environ 50,000 personnes, principalement des femmes et des enfants, ont quitté les villes de Gambie pour se diriger vers d’autres villages du pays ou au-delà de la frontière sénégalaise.
 
«Ces enfants fuient majoritairement en destination de localités gambiennes ou sénégalaises où les services publics, notamment sanitaires et éducatifs, sont déjà sous une pression considérable», déclare le directeur pays de Save the Children au Sénégal, Mathurin Bonzi.
 
Les derniers rapports gouvernementaux estiment qu’environ 26,000 personnes ont traversé la frontière en destination du Sénégal depuis les élections, augmentant ainsi la pression sur les communautés locales. Save the Children fournit un appui aux Nations unies et au gouvernement sénégalais qui coordonnent la distribution de nourriture et couvertures aux familles déplacées.

 
LA REDACTION DE DAKARFLASH

Dakarflash6



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par MATYLA le 19/01/2017 14:07
Le climat s'est encore alourdi quand Yahya Jammeh a décrété l'état d'urgence pour 90 jours, mardi, avec l'approbation de l'Assemblée nationale.

22.Posté par MATYLA le 19/01/2017 14:07
Le climat s'est encore alourdi quand Yahya Jammeh a décrété l'état d'urgence pour 90 jours, mardi, avec l'approbation de l'Assemblée nationale.

21.Posté par KARA le 19/01/2017 14:06
Yahya Jammeh, qui dirige ce pays pauvre d'une main de fer depuis 22 ans, affirme vouloir rester en place tant que la justice n'aura pas statué sur ses recours électoraux, malgré les pressions 

20.Posté par DICKOU le 19/01/2017 14:05
La crise politique prend de l'ampleur en Gambie. Après la défaite électorale du président sortant Yahya Jammeh, de vives tensions ont éclaté dans le pays. Alors que des habitants et des touristes ont fui le territoire

19.Posté par TALL le 19/01/2017 14:03

Dans un communiqué diffusé sur son site, Thomas Cook dit avoir activé ses plans d'urgence et mis en place des vols supplémentaires pour évacuer 985 clients de séjour organisé. 

18.Posté par jeans le 19/01/2017 14:02
Le président élu Adama Barrow se trouve actuellement au Sénégal. Il pourrait être investi comme président à l'ambassade de Gambie à Dakar, qui est techniquement en territoire gambien. 

17.Posté par jeans le 19/01/2017 14:01


Au pouvoir depuis un coup d'État il y a 22 ans, Yahya Jammeh refuse de quitter le pouvoir malgré sa défaite contre Adama Barrow à la présidentielle de décembre. Il a déclaré mardi l'état d'urgence. 


16.Posté par SALIF BADJI le 19/01/2017 13:59
Après la rencontre de ces deux présidents donc, nous serons édifiés sur la posture de Yaya Jammeh qui sera d’une importance capitale pour la suite de cette affaire.

15.Posté par BOURAMA le 19/01/2017 13:58
La CEDEAO avait annoncé un peu plus tôt dans la soirée, devoir intervenir après minuit si toutefois Yaya Jammeh s’entêtait à ne pas vouloir s’aligner au choix du peuple.

14.Posté par PAPA NDIAYE le 19/01/2017 13:58
Le Sénégal, pays qui dirige l’intervention militaire en Gambie occupe une place importante dans ce règlement de la crise en Gambie.

13.Posté par MACTAR le 19/01/2017 13:57
Il est arrivé à Dakar pour rencontrer son homologue, Macky Sall, afin de lui faire part des retombés de sa réunion avec le président déchu de la Gambie

12.Posté par DJENKO le 19/01/2017 13:54
la Gambie est devenue source de problème avec s fantôme Mr Diameh

11.Posté par DJENKO le 19/01/2017 13:52
c'est du n'importe quoi avec s monsieur Diameh

10.Posté par ISSA le 19/01/2017 13:51
MR DIAMEH j sais qu'est qu'il espéré....

9.Posté par GARA le 19/01/2017 13:50
crises gambienne est aussi celle des sénégalais vu que le Sénégal est actuellement repris des gambiens

8.Posté par Binta le 19/01/2017 13:49
c'est trop critique mais nous gardons encore l'espoir

7.Posté par babacar le 19/01/2017 12:42
c'est vraiment luctueux je pense que le président Diameh doit changer d'avis avant qu'il ne soit trop tard.

6.Posté par SALIF le 19/01/2017 11:33
c'est trop critique et trop de vigilance

5.Posté par MOMO le 19/01/2017 11:16
c'est du n'importe quoi avec s Mr Diameh mais espérons que ça va aller

4.Posté par SANA le 19/01/2017 11:15
C'est vraiment triste cette crise gambienne

1 2
Nouveau commentaire :