Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Sénégal Airlines encore en "zone de turbulence"


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 4 Mars 2016 || 17 Partages

Sénégal Airlines encore en "zone de turbulence"

Les travailleurs de la compagnie Sénégal Airlines sont très remontés contre le directeur général de la boite qu’il accuse d’avoir participer à sa façon à la descente en enfer de ce fleuron de l’aviation sénégalaise, rapporte pressafrik.com.

C’est à travers un communiqué que les travailleurs de Sénégal Airlines ont tirés à boulet rouge sur le directeur général qu’il accuse de tous les mots dont souffrent aujourd’hui la compagnie.

«Deux ans faits de tâtonnement, de pilotage à vue qui ont conduit à une mauvaise gestion de la compagnie. Gestion faite de gabegie, de mauvaises pratiques, d’injustice, de manque d’équité et de parti pris. Ce qu’on retiendra de ces deux ans, c’est plus les licenciements pour la plupart abusifs, des ventes extrêmement faibles ayant conduit à des annulations en cascade des vols pour «taux de remplissage faible», du copinage dans la gestion des ressources humaines, promotion et hausse de salaire à la tête du client, enfin mise en chômage technique d’une partie du personnel sur fond de règlement de compte », déplorent ces derniers dans la note.

Ainsi deux ans après sa nomination les travailleurs ne retiennent qu’un bilan jugé extrêmement négatif sur tous les sens « De (15) destinations on est passé à 4 et on en fait une campagne publicitaire de cette envergure. Quelle honte. Qu’en est-il de l’endettement, du BSP, de l’ICH, des arriérés de salaire ? Est-ce une fierté et une vision pour SENEGAL AIRLINES de se faire louer un avion par une compagnie domestique, qui de surcroît est un concurrent sur certaines lignes ?

Qu’en est-il du PEA (Permis d’Exploitation Aérienne) sur lequel on veut adosser l’avion loué à TRANSAIR ? Autant de questions qui ne trouveront sans doute pas de réponses de la part de la Direction Générale, d’après les travailleurs. Pis, le directeur général au lieu de travailler à préserver les acquis des employés est en train de s’attaquer à leurs droits acquis notamment sur les billets. Autres griefs soulevés c’est le pilotage à vu et la gestion opaque du directeur.

Ulcérés par la gestion de cette direction qui est là depuis deux ans, les travailleurs appellent le gouvernement à prendre ses responsabilités dans cette situation que vit la compagnie qui est dans une très mauvaise passe.

Dans la note, ils accusent la direction générale d’avoir orchestrée une mauvaise campagne de publicité destinée à masquer les carences de sa gestion. «La Direction Générale, n’a pas trouvé mieux que de faire dans le leurre et la diversion. Toute cette campagne publicitaire a été orchestrée dans le seul but de faire croire aux sénégalais et à l’Etat, que la compagnie se trouve actuellement sur la bonne pente avec une bonne santé financière alors que rien n’a changé dans l’entreprise. Les employés de décrier la difficile situation que vit le personnel.

«La moitié du personnel est toujours en chômage technique, et certains courent toujours derrière les arriérés de salaire, nous ne disposons toujours pas d’appareil que nous louons à des sommes faramineuses à plus de vingt cinq millions par semaine à Transair », se désolent les travailleurs.

Et, face à cette situation qu’ils qualifient de désastreuse, les travailleurs appellent leurs camarades à être prêts pour la sauvegarde de leur outil de travail et refusent de s’engager avec une direction générale qui ne fait rien pour l’amélioration des conditions actuelles de travail ou encore la sauvegarde de la compagnie.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :