Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Serigne Mbacké Ndiaye : "C’est la Constitution qui donne à la justice le droit de juger, c’est elle qui donne au Président le droit de gracier"


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 6 Juin 2016 || 22 Partages

La Convergence Libérale et Patriotique-(Clp), dirigée par Serigne Mbacké Ndiaye, s'est réuni pour donner son avis sur la situation actuelle du pays. M. Ndiaye et ses camarades se félicitent du dialogue national initié par le président de la République, mais aussi de la libération de Alioune Samba Diassé, Bibo Bourgi et Pape Mamadou Pouye. Aussi, dénoncent-ils et condamnent-ils le discours de certains partis et organisations qui accusent le chef de l’Etat d’immixtion dans le fonctionnement de la justice. "Ce qui est totalement faux", selon eux. 

En effet, indiquent-ils dans un communiqué reçu à leral, "tous les observateurs peuvent témoigner que le président de la République a toujours refusé de se prononcer publiquement sur cette question pendante, selon lui, devant la justice (exemple : devant la presse à Kaffrine à la fin de sa tournée économique)", ont-ils rappelé. "C’est la Constitution qui donne à la justice le droit de juger ; c’est cette même Constitution qui donne au président de la République le droit de gracier. Alors que cesse ce terrorisme intellectuel qui ne passera pas", martèlent M. Ndiaye et Cie. 

"Le chef de l’Etat a toujours accordé sa grâce à des détenus et jamais ces donneurs de leçon ne s’étaient levés pour s’y opposer. Pourquoi cette fois ci ? Karim Wade n’est-il pas un être humain ? Ont-ils des comptes personnels à régler avec lui ? En tout état de cause, force restera à la loi", disent-ils avant de conclure : "Que chacun se limite à son rôle et à ses prérogatives". 

DakarFlash3




1.Posté par mousseul le 06/06/2016 16:51
J'apprécie le franc - parler de M. M'Backé.

Nouveau commentaire :