Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Sidiki Kaba installe la confusion dans la justice


Les députés se penchent sur le projet de loi portant Statut des magistrats. Un projet de loi qui suscite de vives critiques et polémiques au sein de la magistrature.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 6 Décembre 2016 || 518 partages || 0 commentaires

Même si la guerre n’a pas été perdu, l’on peut dire sans se tromper que les magistrats ont perdu la bataille face à leur ministre de tutelle. Les députés ont voté le projet de loi organique portant Statut des magistrats. Un projet très controversée qui donne la possibilité à Mamadou Badio Camara, président de la Cour suprême de rester en poste 6 ans après sa retraite. 114 parlementaires ont voté pour.

Ces réformes ne sont donc pas du goût des magistrats qui ont demandé aux parlementaires de ne pas endosser cette responsabilité qu’ils jugent « foncièrement injuste ».  Selon l’Ums, elle serait de nature à renforcer un malaise déjà profond au sein de la justice. Le revers est sans doute une domestication de la justice et une loi taillée sur mesure pour 18 magistrats sur 500, selon les membres de l’Ums.

Malgré ce désaccord flagrant, le gouvernement impose ce projet de loi qui risque d’ouvrir une période d’instabilité dans le secteur judiciaire.

La séance se poursuit aujourd’hui avec le vote du projet de loi organique sur le Conseil supérieur de la magistrature et le projet de loi organique abrogeant et remplaçant la loi organique du 8 Aout 2008. 
La rédaction de Dakarflash

DakarFlash1



Nouveau commentaire :