Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Six corps repêchés dans une rivière à Kinshasa


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 12 Juillet 2016 || 18 Partages

 

Au moins six corps portant apparemment des traces de violences ont été repêchés au cours des derniers jours dans une rivière à Kinshasa, a indiqué lundi la radio onusienne Okapi, citant une source judiciaire et une organisation de défense des droits de l'Homme en République démocratique du Congo (RDC).

Ces six corps sans vie ont été découverts depuis dimanche dernier par des pêcheurs dans la rivière N'Djili, qui serpente dans la banlieue est de la capitale congolaise avant d'aller se jeter dans le fleuve Congo. 

"Il s'agit de jeunes gens de même génération. Des doutes subsistent autour des téléphones portables retrouvés et les traces de violence observées sur les cadavres", a pour sa part indiqué Radio France Internationale (RFI).

Des ONG de défense des droits de l'homme, dont la Voix des sans voix (VSV) et la Fondation Bill Clinton pour la paix (FBCP), pensent qu'il pourrait s'agir des jeunes gens suppliciés dans un endroit où ils auraient été séquestrés. C'est pourquoi ces ONG exigent une enquête indépendante à laquelle devra être également être associé le bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l'Homme (BCNUDH). 

Le parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa/Matete a pour sa part indiqué lundi avoir ouvert une enquête à ce sujet, a précisé Radio Okapi, parrainée par l'ONU.

Selon le directeur exécutif de la VSV, Rostin Manketa, les corps des victimes portent des traces des violences comme si elles avaient été sommairement exécutées et jetées dans la rivière.

"Nous en appelons à toutes les autorités congolaises compétentes de pouvoir diligenter une enquête indépendante et d'établir les responsabilités sur ces découvertes", a ajouté M. Manekta.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:07 Fillon lance l'offensive contre Valls

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:05 Six morts dans une attaque contre la police au Caire