Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Somalie: affrontements à la frontière entre le Puntland et le Somaliland


Dans le nord de la Somalie, des affrontements ont de nouveau éclaté, ce lundi 18 juillet, à la frontière entre le Puntland et le Somaliland. L'Etat semi-autonome du Puntland est toujours allié avec le gouvernement qui siège à Mogadiscio, tandis que l'Etat non reconnu du Somaliland a fait sécession au début de la guerre civile somalienne, en 1991. Ce n'est pas la première fois que les armées de ces deux gouvernements s'affrontent.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 18 Juillet 2016 || 21 Partages

Il était 9h00, heure locale, lorsque les forces armées du Puntland et du Somaliland se sont violemment accrochées dans la brousse, près de leur frontière, à 30 km au sud de la localité de Dhahar.

Tout avait commencé la veille, avec une visite d'une délégation du Somaliland chargée de recenser les électeurs, en vue des scrutins présidentiel et législatif de l'année prochaine. Les milices claniques locales qui disent répondre à la seule autorité du Puntland, se sont alors opposées à sa présence. L'armée somalilandaise est alors intervenue, lundi, dans une confrontation à l'arme lourde avec les renforts envoyés par son adversaire.

Selon un journaliste présent dans la zone, le calme est revenu dans la journée, mais chacun compte ses pertes. Des bilans contradictoires sont fournis par chaque camp. Il semble que plusieurs soldats soient morts et qu'il y ait également des prisonniers. Un député du Puntland, présent dans la zone des combats, a même été capturé par l'armée du Somaliland.

Les combats ont eu lieu dans la province de Sanaag, revendiquée par les deux camps. Le premier parce qu'il est majoritairement peuplé de Darods, le clan dominant au Puntland. Le second parce qu'il fait partie des frontières de la Somalie britannique dont il revendique l'héritage.

RFI


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >