Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Spectacles institutionnels non émergents (Par Mamadou Sy Tounkara)


Les trois institutions de notre nation nous offrent des spectacles peu glorieux pour un pays qui aspire à l’émergence.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 6 Décembre 2015 || 55 Partages

Spectacles institutionnels non émergents (Par Mamadou Sy Tounkara)
Le législatif se complaît dans l’absentéisme, les querelles de borne fontaine et les arguments musculaires. Aucun député de cette législature n’est crédité d’une loi ou d’un amendement. D’aucuns ne savent ni lire ni écrire. Spectacles non émergents pour la nation.

Le judiciaire est empêtré dans des accusations de corruption de la magistrature par un ancien bâtonnier. Ce dernier fait l’objet d’une plainte par les magistrats et doit donc répondre devant…les magistrats. Qui oserait prétendre qu’il n’y a pas de corruption dans la magistrature ? Les magistrats, bien-sûr ! Spectacle pitoyable d’une institution qui ne veut pas se regarder dans la glace et conjurer ses propres démons. Spectacle non émergent pour la nation.

L’exécutif nous installe dans des contre-feux permanents, le dernier en date étant le voile intégral par le président de la République et le ministre de l’Intérieur qui veulent en faire une « question de sécurité nationale ». Nul lien n’est jamais apparu nulle part entre voile intégral et insécurité. Notre constitution et nos lois permettent à tout un chacun de s’habiller comme bon lui semble, seul l’attentat à la pudeur étant condamné. Pendant ce temps, la horde des courtisans, jihadistes des postes et des privilèges, ne cesse de s’élargir. Véritables griots des temps modernes, ils sont improductifs et mettent le meilleur d’eux-mêmes au service d’une seule cause : obtenir la satisfaction et les grâces du maître des postes et des privilèges du moment. Ils sont incapables de porter nos véritables combats contre le chômage, les multiples crises dans l’éducation, la santé, la culture, l’artisanat, le tourisme, l’insécurité urbaine, l’endettement, les déficits de tous ordres qui nous valent d’être la 25e nation la plus pauvre au monde. Ils sont producteurs de spectacles de non émergence.

Pour que l’émergence soit une réalité dans ce pays, le législatif, le judiciaire et l’exécutif doivent impérativement montrer d’autres visages. Les députés doivent être astreints à un régime plus rigoureux dans leur choix, leur travail et leur efficacité ; la corruption chassée du Temple de Thémis ; le pouvoir exécutif nous servir plus de résultats et moins de discours. Nous sommes devenus insensibles aux discours.

Mamadou Sy Tounkara

Dakarflash2




1.Posté par Natacha le 06/12/2015 21:59
Pour le bien être de votre corps et de votre esprit.
venez découvrir la belle masseuse qui vous transportera dans l univers secret
du massage.
Relaxant 12500
Tonifiant.15000
Cajoli 15000
Integral.20 000
SPECIAL PROMO POUR VOUS.
FAITES VOTRE CHOIX ET NOUS COMBLERONS VOS ENVIES.
770617842/772696125

Nouveau commentaire :