Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Suneor : Les travailleurs dans la rue ce matin


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 26 Octobre 2015 || 23 Partages

C’est le déraillement total à Suneor, renseigne Le Quotidien. Les travailleurs de cette société d’oléagineuse vont passer ce matin à la vitesse supérieure pour « empêcher » Abbas Jaber et son équipe de démanteler des installations industrielles de la société. Ils l’ont fait savoir, vendredi dernier, à l’occasion d’une Assemblée générale qui a permis de faire le rappel des troupes pour sauver leur boîte qui est dans une situation de « dégradation » générale. Cette fois-ci, le ton est ferme : « Il (Abbas Jaber) ne peut pas être question de vente de nos installations », ont-ils prévenu lors de l’assemblée générale tenue dans les locaux de leur entreprise sise à Bel-Air. 

Aujourd’hui, ils ont prévu une procession dans les rues de Dakar pour manifester leur opposition à ce projet. « Nous passerons à la vitesse supérieure, si M. Jaber ne recule pas à l’issue de notre marche », tonnent-ils sans entrer dans les détails de leurs futures actions syndicales. A les en croire, une rumeur court depuis quelques jours : "Les travailleurs soutiennent que des dirigeants du groupe Advens, propriétaire de Suneor, sont encore à Dakar pour démanteler les installations de certaines unités de l’entreprise pour les vendre. En guise d’avertissement, ils sont montés au créneau en convoquant, vendredi dernier, cette Assemblée générale. « Nous disons non à M. Jaber et à son équipe venus de Paris pour nuire à nos intérêt au moment où nous recherchons un repreneur pour relancer la Suneor », a fait savoir Ibrahima Diop, Secrétaire du syndicat des travailleurs de la Suneor. 

Face à cette situation, ils demandent « une nouvelle fois » à l’Etat du Sénégal de reprendre la gestion de la Suneor des mains de Abbas Jaber. Et l’installation d’un administrateur provisoire. Aujourd’hui, ils se préoccupent peu des origines du repreneur. L’essentiel, pour eux, c’est que l’Etat mette en place un système qui permette à l’usine de continuer à fonctionner comme jadis. En attendant une telle décision, ils ont interdit l’accès de l’usine à toute personne étrangère au service. Surtout aux responsables du groupe Advens dirigé par leur Direction général. 
leral

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:41 Un acident sur la route de l’aéroport fait un mort