Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



TRIENNALE 2017 : L’ADEA prône "une revitalisation"


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 15 Mars 2017 || 12 partages || 0 commentaires

L’éducation en Afrique doit se tourner résolument vers une revitalisation pour se "repositionner dans un contexte de nouvelles ambitions et de nouveaux engagements’’ sur le plan mondial, a soutenu mercredi à Dakar, le coordonnateur général de la Triennale 2017 de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), Mamadou Ndoye.
 
S’exprimant lors du panel d’ouverture de cette manifestation axé sur le cadre mondial et continental pour les réformes en éducation, il a souligné la nécessité de "repositionner et de hisser l’éducation à la hauteur de ses ambitions pour qu’elle soit un moteur central de ces transformations".
 
"Revitaliser l’éducation c’est savoir comment saisir les nouvelles opportunités, les nouveaux engagements et les nouveaux objectifs tracés pour donner une nouvelle vitalité à l’éducation", a-t-il dit devant les participants venus de divers horizons.
 
 La question qui se pose au regard des nouveaux enjeux, "c’est de se demander si les acteurs du système sont capables de construire une nouvelle Afrique dans un nouveau monde", a dit l’ancien ministre de l’Education. 
 
Selon lui, l’agenda 2063 de l’Union africaine (UA), sur la base des nouvelles aspirations, tend vers cette nouvelle Afrique.
 
"La question de l’éducation se gère aujourd’hui en interaction avec les autres questions économiques sociales, écologiques et culturelles", a-t-il indiqué.
 
Pour le coordonnateur général de la Triennale, l’éducation en Afrique s’est toujours contentée de corriger les aspérités laissées par le système colonial, en lieu et place d’un modèle basé sur son propre contexte, ses valeurs et sur les langues nationales comme piliers.
 
Il a insisté sur la nécessité d’une "éducation revitalisée", en rapport avec les objectifs de développement durable à l’horizon 2030, axés principalement sur la croissance économique durable partagée et soutenue.
 
M. Ndoye a aussi cité "l’élimination de la pauvreté sous toutes ses formes, la réalisation des droits de l’homme, la cohésion sociale, la paix, la sécurité, la lutte contre les inégalités, la promotion de l’égalité des sexes".
 
Le sous-directeur général de l’Unesco pour l’Afrique a de son côté insisté sur l’importance d’une revitalisation du secteur de l’éducation en vue de lui "redonner de la vie’’ et de le "redémarrer puisqu’il y a un mal récurrent que nous connaissons tous". 
 
Une manière de "rattraper le temps perdu" pour mieux ’’faire face à de nouveaux défis en Afrique comme l’extrémisme’’ par exemple, a dit Firmin Matoko.
 
"Il y a le défi d’une nouvelle société basée sur le savoir et la connaissance mais une société aussi qui doit répondre au défi de la renaissance culturelle et de l’émergence. Quoi de plus que l’éducation pour répondre à ces défis", a-t-il indiqué.
 
Le thème de la Triennale (Revitaliser l’Education dans la perspective du Programme Universel 2030 et de l’Agenda 2063 pour l’Afrique), reste selon le ministre de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane, "un sujet très important pour notre continent pour savoir à quel point l’éducation et la formation constituent un levier de développement".
 
En organisant ce débat avec la participation d’intervenants de haut niveau, chefs d’Etat, ministres, partenaires techniques et financiers et universitaires, directeurs d’école, journalistes, ainsi que des représentants de la société civile, l’ADEA "répond à un besoin réel du continent", ajoute Mary Teuw Niane. 
 
La session d’ouverture des travaux avait pour objectifs de préparer la voie pour que les parties prenantes de l’éducation et les autres acteurs du développement comprennent que pour cette Triennale 2017, la discussion sera axée sur la manière de mettre en œuvre les ODD.
 
La cérémonie officielle d’ouverture est prévue jeudi en présence du chef de l’Etat sénégalais Macky Sall.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Mars 2017 - 22:08 Dossier: Macky Sall, un homme de caractère

Samedi 25 Mars 2017 - 22:01 Série: IDOLES - saison 2 - épisode 14