Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Tamba - Pour des recommandations mystiques : L’orpailleur viole une handicapée de 8 ans et la plonge dans le marigot


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 8 Juillet 2016 || 24 Partages

 

La gendarmerie de Kédougou a alpagué le Guinéen Mamadou Ciré Diallo, 25 ans, orpailleur établi au village de Tenkoto. Il a sauvagement violé 0.D, 8 ans et souffrant d’UN handicap physique et mental. Après son forfait, il l’a plongée dans le marigot pour «noyer» les preuves.

Les faits remontent au 27 juin dernier, peu avant la rupture du jeûne, lorsque la petite O. D, âgée seulement de 8 ans, handicapée physique et ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales, a été entraînée en pleine brousse, à Tenkoto, dans le département de Saraya (Kédougou), par Mamadou Ciré Diallo, 25 ans, un orpailleur originaire de la Guinée Conakry. Pour mieux amadouer sa cible, l’orpailleur lui a fait miroiter un billet de 1000 FCfa. Compte tenu de sa déficience physique et mentale, la fillette obéit aux instructions du maniaque, sans souci et suit le Guinéen jusque derrière le village. Arrivé dans la forêt touffue ? loin des regards indiscrets, Mamadou Ciré Diallo la déshabille et abuse sauvagement d’elle. Malgré ses cris de détresse et le sang s’écoulant de ses parties intimes, le Guinéen continue jusqu’à éjaculer sur elle. Après son vil forfait, ayant constaté que la victime saignait abondamment, il la plonge dans un marigot, pour faire disparaître les traces de sang. Ensuite, il retourne sur ses pas, libère la fillette aux alentours du village et vaque tranquillement à ses occupations. Un crime n’étant jamais parfait, la veulerie finit par être découverte par les parents de la fillette qui manquent s’évanouir, face au triste spectacle qui s’offre à leurs yeux. Pressée de questions, malgré sa démence, O. D pointe du doigt le Guinéen. Une plainte est aussitôt déposée sur la table du commandant de la brigade de Kédougou. Cueilli et soumis au feu roulant des questions des enquêteurs, Mamadou Ciré Diallo reconnaît les faits à lui reprochés et explique avoir couché avec la fillette, suite à des recommandations mystiques qu’on lui aurait faites. Confondu, il sollicite la clémence des pandores. Au terme de sa durée légale de garde à vue, il a été déféré, le 4 juillet, devant le procureur Demba Traoré qui lui a décerné un mandat de dépôt, pour méditer sur son sort, en attendant de faire face au juge, le mercredi 13 juillet prochain.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :