Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Tambacounda : Des malfrats encagoulés attaquent une boutique


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 28 Juillet 2016 || 17 Partages

Tambacounda : Des malfrats encagoulés attaquent une boutique

Un blessé, beaucoup d’argent et des cartes de crédit Orange emportés. C’est le bilan de l’attaque perpétrée par cinq malfrats encagoulés, armés de coupe-coupe et de fusils de chasse, dans la capitale orientale.

Les malfaiteurs ont repris du service dans la capitale orientale, en cette période hivernale. Le lundi 25 juillet dernier, aux environs de 22 heures, cinq (5) malfaiteurs, encagoulés et armés de coupe-coupe et de fusils de chasse, ont fait irruption dans une boutique de la communauté maure au quartier Plateau. Une fois sur les lieux, les malfrats ont tiré des coups de sommation. C’est le sauve-qui-peut dans les environs. Certains habitants ont été extirpés de leur lit par le bruit nourri des armes à feu. Profitant de cette situation, les bandits se sont introduits dans la boutique du ressortissant mauritanien. Cheikh Baba, tenu en respect, sera violemment tabassé. Selon la victime, les bandits qui parlaient Ouolof, étaient tous encagoulés et armés jusqu’aux dents. L’un d’eux était en grand boubou. Ne sachant quoi faire, il leur a montré le coffre-fort qui contenait 130 000  FCfa et les 180 cartes de crédit Orange, emportés par les malfaiteurs. Leur forfait commis, ces bandits ont tiré d’autres coups de feu en l’air pour battre en retraite avant de prendre la direction du lit marécageux du Mamacounda, situé non loin du lieu de l’attaque.

Informé, le commissaire Yaya Tamba, accompagné de sa Section de recherches et des éléments du Groupement d’intervention, a rappliqué dare-dare sur les lieux pour les besoins des constats d’usage. Sur place, les limiers ont retrouvé un étui qu’ils ont emporté, après quelques heures de fouille des coins et recoins de la boutique et environs, sous le regard médusé des populations. Ce vol à main armée installe la psychose au sein des populations de la commune de Tambacounda qui n’osent plus circuler la nuit dans certains quartiers, à cause de l’obscurité. Face à cette situation notée ces derniers temps à Tambacounda, notamment à la veille de l’hivernage, les acteurs impliqués dans la sécurisation des biens et des personnes sont interpellés. Une enquête est ouverte pour mettre hors état de nuire ces malfaiteurs.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >